Pourquoi les équipes « européennes » réussissent aux Sang et Or

Il y a un peu plus d’une semaine, l’éclatante victoire lensoise en Principauté avait déjà donné un bel indice. En battant Rennes (2-1) samedi, dans un match beaucoup plus serré, les Sang et Or ont confirmé qu’ils étaient capables de faire très mal à des adversaires de niveau européen.

« On a eu deux matchs contre des équipes qui jouent l’Europe tous les ans ou presque (Rennes et Monaco disputent la Ligue Europa cette saison), se réjouit Franck Haise, qui sait que ces victoires ont beaucoup de sens. Ce sont des équipes très armées, alors il faut se mettre au niveau et même essayer de le dépasser. S’y mettre, on sait qu’on peut le faire, le dépasser, on l’a fait la semaine dernière et ce soir (samedi) aussi. »

La saison passée, déjà, ses joueurs avaient su battre des adversaires de ce calibre (le LOSC, l’OM ou Monaco notamment). Mais il fallait confirmer, et le Racing l’a déjà fait. « Honnêtement, sur le plan comptable c’est un très bon début de saison (10 points sur 12 possibles) parce qu’on n’a pas joué des adversaires faciles », confirme le gardien Brice Samba.

Lire l'intégralité de l'article sur

3 commentaires

  1. #97507 Illustration du profil de lucky 56390 40

    Hé oui tout a fait on ai une équipe joueuse.

  2. #97502 Illustration du profil de NicoLens 89

    Car on aime les équipes qui jouent au football, pas des équipes qui jouent à 10 derrière.

  3. #97496 Illustration du profil de Fab76 51

    Monaco, Rennes, l’Inter et West Ham en matchs de préparation, je crois que l’on n’a jamis été aussi bon que lorsque l’on jouait des grosses équipes. Maintenant attention, Lorient, Reims et Troyes nous attendent pour les 3 prochains matchs, çà ne sera certainement pas une partie de plaisir.

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close