Franck Haise : « Une belle dernière ligne droite à jouer »

Franck, quelle est votre analyse du match ? Une bonne entame et puis un gros bras de fer face à une équipe très athlétique ?

« Oui on a en effet réussi une très bonne entame, excellente même. On mène 1-0 mais on était je pense beaucoup plus près de creuser l’écart au bout de quinze minutes. Et puis on prend ce but suite à un coup franc qui refroidit un peu certainement nos ardeurs. Car c’était vraiment la première situation qu’on subissait. Un coup franc dangereux. On a eu dix à quinze minutes moins entreprenantes. Puis on a de nouveau bien fini cette première mi-temps dans l’animation offensive en posant de nouveaux des problèmes et en marquant ce second but avant la pause.

Comment jugez-vous votre deuxième période  ?

« On est bien reparti aussi, on a la matière pour de nouveau scorer en début de seconde mi-temps. Comme on ne l’a pas fait, évidemment on est toujours resté à la merci des phases arrêtées dans la surface où ils ont beaucoup de qualité pour jouer ce genre de ballon. Et ça a été tendu jusqu’au bout même si on a une balle de 3-1 en fin de match. Au final, même si on n’a pas tout maîtrisé, la victoire est assez méritée car on a quand même maîtrisé une bonne partie du match. »

« Il faut aussi savoir s’arc-bouter »

On vous a senti un peu agacé sur l’égalisation alsacienne qui n’était pas vraiment méritée. C’est parce que la faute était inutile ?

« Non ce n’est pas la faute. Je n’ai pas revu les images mais… Je ne sais pas s’il y a faute avant. Ce n’est pas ça. C’est qu’on fasse au final un mur à six face aux deux tireurs droitier et gaucher. Et on libère un joueur sur le côté droit du mur. Et c’est lui (Thomasson) qui remet le ballon de la tête. On aurait dû le gérer autrement pour pouvoir être en un contre un face aux joueurs qui étaient là ensuite. Mais ce n’est pas la faute au départ, non. On fait des fautes, les défenseurs en font…C’est logique, ils sont engagés. C’est surtout le fait d’avoir rajouté un sixième dans le mur un peu tardivement et on s’est retrouvés dénudés sur le côté droit. »

Votre gardien Jean-Louis Leca a été déterminant notamment sur la fin… C’est une satisfaction mais ça montre aussi que vous avez été secoués jusqu’au bout ?

« C’est bien oui. De toute façon pour gagner un match de L1, à domicile ou à l’extérieur, ce n’est pas simple… Il n’y a pas grand-monde qui maîtrise les matchs de A à Z. En tout cas pour nous c’est difficile, on le sait bien. Alors il faut aussi savoir s’arc-bouter parfois. Savoir répondre sur les phases arrêtées car on sait que c’est leur grande force. Même si on a souffert car ils ont une balle de 2-2 en fin de match sur un coup de pied arrêté. Mais j’ai bien aimé l’engagement de tous. Et des trois qui sont rentrés aussi d’ailleurs pour tenir ce résultat. »

Vous êtes de nouveau cinquième. À quoi ça vous fait penser, à l’Europe ?

« Oui on était même cinquièmes avant le match (référence à la défaite de l’OM samedi)… C’est bien. On avance. 48 points à la 30e journée. Goûtons à ça, prenons tous ces bons moments ! On n’était évidemment pas attendu à 48 points. Donc c’est un plaisir d’y être. Et il faut que tout le monde l’apprécie. L’environnement. Les joueurs, tous les Lensois… Moi je l’apprécie. On va avoir une belle dernière ligne droite à jouer avec quelques gros matchs. »

Lire l'intégralité de l'article sur

4 commentaires

  1. Illustration du profil de Thesnakefred

    Quoiqu’il arrive tu termineras sûrement top 10 avec un effectif qui vient à 80 % de L2 certe on ne terminera sûrement pas européen mais vu la saison qu’ils nous ont fait vivre avec des matchs magnifiques, on peut déjà féliciter joueurs staffs et dirigeants pour cette magnifique saison pleine d’émotion

    1. Illustration du profil de maryse

      BADE, CLAUSS, FOFANA, KAKUTA, GANAGO, ça fait 50% !
      Je maintiens que Lens sera attendu en 2022 et que ce sera nécessaire d’avoir un renfort de 4 joueurs de niveau Ligue 1 surtout pas des 30 ans et plus !
      J’ai déjà dit Bravo à la cellule recrutement car c’était difficile de monter une équipe comme vous dites avec des joueurs L2 d’où mon souhait de recruter!
      Le club a de la chance d’avoir OUGOUR comme investisseur….

  2. Illustration du profil de maryse

    si LENS s en sort bien contre LYON, aller match nul …..,
    Lens pourra avoir une place de 5ème le dernier match contre MONACO si Monaco ne peut plus atteindre la 2ème place que c’est fini pour lui même en gagnant!
    Soyons optimistes, BRAVO LENS pour ce parcourt même si LENS devait finir 10ème? La cellule recrutement aura encore du taff car en 2022, Lens sera attendu, je pense sincèrement qu’il manque un BOURRIGEAUD et un sprinter devant, maintenant il faudra se séparer de 8 joueurs salariés à 35 000 euros! Vous pouvez en parler à OUGHOUZARIAN et lui faire connaître Bourrigeaud un ancien!

  3. Illustration du profil de pugu

    La dernière ligne droite, à 2 vérités ;
    Soit le rc lens est très très fort et on va arbitrer, le titre.
    Soit le fait de pas avoir jouer le retour des 4 meilleurs équipes Monaco Lille Paris Lyon nous fausse sur le niveau de notre équipe.

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close