Face aux Sang et Or, un FC Nantes surchargé et en plein deuil

Dix matchs en cinq semaines : c’est le programme infernal du FC Nantes en février et mars. Et il reste encore Turin, Lens (deux fois), Rennes et Paris à jouer. Antoine Kombouaré, qui réussit à faire tourner, sera privé de Quentin Merlin et Jean-Charles Castelletto, ce dimanche après-midi, à Bollaert-Delelis.

À lire aussi RC Lens – Nantes : « Il n’y a pas de sauveurs dans l’équipe »

Il comptera surtout sur un groupe en confiance et qui s’appuie sur la meilleure défense française en 2023 avec seulement quatre buts encaissés. « Il y a une vraie qualité, avec beaucoup de profondeur de banc. On ne pourra pas se dire qu’ils seront fatigués », a indiqué Franck Haise.

Ignatius Ganago, l’ancien Sang et Or, aujourd’hui attaquant des Canaris, a eu la lourde peine de perdre sa fille, Chloé, âgée de 5 ans. Pour lui rendre hommage, le Racing a demandé à ses supporters une minute d’applaudissements à la 5e minute. Les maillots des joueurs lensois seront dédicacés et vendus aux enchères. Les bénéfices seront reversés à la lutte contre les maladies infectieuses en Afrique.

Lire l'intégralité de l'article sur

4 commentaires

  1. #100544 Fab76 122 -

    Même en ayant mis une équipe soit-disant bis, je trouve qu’elle avait une belle allure cette équipe de Nantes…

  2. #100543 Fab76 122 -

    En tout cas, on a vu un excellent Mollet et Lafont…. pour les autres, seul Kombouaré se fera son jugement…

  3. #100517 darkk 184 -

    Oui ça va tourner certainement, on verra si ils auront toujours cette réussite défensive,on attend un gros match de notre part.

  4. #100510 NicoLens 239 -

    Ils vont sûrement faire tourner. Et ceux qui vont jouer vont essayer de gagner leur place pour le match contre la Juve. Donc attention.

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close