Avec ses qualités et ses défauts habituels, le RC Lens prend un point contre Lorient

C’était bien parti pour le Racing. Fidèles à eux-mêmes, les Lensois étaient tournés vers l’avant. Dominateurs, ils défendaient en avançant, produisant un jeu plein d’envie, d’enthousiasme, de mouvement. Un premier coup franc direct de Clauss annonça la couleur, trouvant le poteau (8e). Le suivant, superbe, une frappe enroulée à 20 m, côté gauche, trompa Nardi (1-0, 24e). Une ouverture du score logique. Mais dans la foulée, Lens perdit sa concentration et sa rigueur et se fit prendre en contre par Lorient, Laurienté échappant totalement à la défense lensoise (1-1, 27e). A part deux ballons dangereux en tout début de match, bien gérés par Leca (5e), c’était la première occasion bretonne.

Alors que les Merlus, perdus durant le premier quart d’heure, avaient retrouvé leurs repères, s’imposant au milieu de terrain c’est le RC Lens qui désormais manquait de maîtrise, en déséquilibre. Lorient, boosté par l’activité de Moffi, profita de ses moments de flottement et trouva la faille une seconde de fond, via un une-deux entre l’attaquant et Monconduit, dont le tir pourtant peu puissant à ras du sol trouva le poteau puis le but de Leca (1-2, 35e) avec pas mal de réussite.

Merci Fofana

Lens se remit d’aplomb dans les dix dernières minutes de la première période, poussant au gré des gestes techniques de Kakuta, capable par moments d’éclairer le jeu lensois. Il continua après la mi-temps. Et un peu comme contre Saint-Etienne, deux semaines plus tôt, c’est Fofana qui parvint à égaliser (2-2, 70e), sur un enchaînement dans la surface, se retournant dans la surface pour trouver la cible, au terme d’un mouvement entre Clauss et Kakuta. C’est le troisième but de la saison du milieu de terrain artésien.

Si vous nous suivez depuis un mobile, cliquez ici.

Lire l'intégralité de l'article sur

New Report

Close