RC Lens : dure reprise…

Plus que quelques minutes, quelques heures, quelques jours… Les supporters piaffent d’impatience et il y a de quoi, après avoir été tenus plus de dix-huit mois en haleine par les différents acteurs du dossier. Si le dénouement semble proche, pour autant aucune information concrète ne sort. Bon signe ? D’après Luc Dayan, rodé à ce genre de négociations, la discrétion est de mise pour ne pas faire capoter l’affaire.

Mais tout le monde veut savoir. Savoir quoi en réalité ? Qui reprendra le Racing ? Oui, même si on connaît déjà les deux candidats en lice. Avec quels moyens ? Aussi, et l’aspect rassurant nous incite à penser que les moyens seront mis. Quoiqu’il arrive le projet financier sera incomparable avec la politique d’austérité instaurée en début d’année dernière. Si demain la réponse apportée par le Crédit Agricole dans un simple communiqué apparaît être « Le Racing Club de Lens est détenu majoritairement par le groupement X. », chaque supporter « sang et or » aura obtenu sa réponse. Et spéculera de « je vous l’avais dit », « mais c’était sûr », « enfin nous sommes sauvés ! » au long de conversations qui ne cesseront donc d’être alimentées.

En réalité, le repreneur doit d’ores et déjà se mettre en tête une idée fixe qu’il lui sera impossible de se sortir de l’esprit : il va falloir contenter une attente aussi importante que l’interminable délai qu’aura passé le peuple « sang et or » suspendu au rachat de son club. Car combien seront les supporters acceptant d’entendre que la montée n’est pas forcément l’objectif l’année prochaine ? Ou du moins qu’elle pourra être réalisée en deux ans s’il le faut ?
Les premières décisions vont être scrutées, analysées, décortiquées… Chaque choix sera sujet à discussion. Le repreneur devra avoir les reins solides, pas simplement financièrement. L’imaginaire collectif préférant sans doute par moments envisager que l’autre repreneur aurait fait autrement, que les choses ne se seraient pas passées ainsi si untel était encore au club. C’est ce qui laisse à penser que le dossier Martel est plus « acceptable ».

Seulement, reprendre les clefs du Racing Club de Lens ne sera pas l’obstacle le plus délicat rencontré par le futur repreneur. Bien au contraire. Mais plutôt tout ce qui va en découler, en commençant par l’organisation du club, la politique sportive, la gestion des transferts et surtout, les premiers résultats. Le Racing Club de Lens s’est un peu trop habitué à vivre des débuts de saison chaotiques sur le plan sportif, Jean-Louis Garcia n’ayant pas passé le cap de la huitième journée de championnat l’année dernière. Somme toute, le premier message a adressé aux repreneurs serait tout simplement de leur souhaiter « Bon courage » !

De notre internaute Fildarleloubard

15 commentaires

  1. Illustration du profil de Alain Codron

    Le chantier commence et on sera vite fixé car pour moi le staff de l’an passé doit être reconduit intégralement. Si Gervais Martel les vire ,on est reparti dans les délires qui nous ont emmenés à la catastrophe
    Gervais Martel ne doit pas renouveler les erreurs qu’il a commises. Au niveau des renforts, gardons déjà nos joueurs et renforçons nous avec des guerriers et pas des mercenaires.

  2. Illustration du profil de chtilensois

    Et après la reprise que va t-il se passer???

  3. Illustration du profil de marocain70

    Artiste plus que pessimiste, j’aime pas.

  4. Illustration du profil de greg

    eh calbuth foot manager c est un jeu on te parle reel et tu parles virtuel tu es comme le h de ton pseudo tu sers a rien

  5. Illustration du profil de greg

    et pour vous quel compo

  6. Illustration du profil de julelensois

    à nous de faire notre boulot maintenant..patientons et supportons..

  7. Illustration du profil de greg

    repreneur martel

    onze titulaire

    atrous

    coelho yahia coulibaly berdichg
    baal
    bela valdivia utaka
    touzghar ibrahima toure

    remplacent :
    riou coeff lemoigne sow plumain jelen guillaume

    1. Illustration du profil de superzel

      Un seul vrai milieu dans ton équipe? (et encore, un milieu offensif). je crois qu’on peut qualifier ton rêve de…. fantaisiste lol

    2. Illustration du profil de calbuth59

      Avec une composition pareil même à Football Manager tu descends à la fin de la saison…je te mets +1 juste car tu m’as bien fait rigoler.

    3. Illustration du profil de marocain70

      oui avec mamadov on auras le droit de jouer a 12 joueurs? voyons…

  8. Illustration du profil de fildarleloubard

    Merci !
    Et oui, on a tous tellement envie de revoir des beaux jours avec le Racing…patience, patience. C’est le maître mot de nos derniers mois!

    1. Illustration du profil de Miinos

      En tout cas très bien rédigé Fildar ! J’en étais presque à lâcher quelques larmes en lisant ton article.
      Tu as tout bien résumé et comme tu dis Patience. J’ai confiance et je reste persuadé que des jours meilleurs sont à venir. En attendant, supportons ce club que nous chérissons tant !
      « Celui qui sait attendre obtient toujours ce qu’il veut » et nous supporters Lensois seront récompensés ;)

  9. Illustration du profil de lensmorgan62

    Fil president !!!

    Tres bien redigé :)

  10. Illustration du profil de Miinos

    Entièrement d’accord avec vous LoLo et Fildar ! La quête d’un investisseur ne s’avère que le début d’un long et périlleux chantier ! Beaucoup de choses à refaire, à reconstituer ! Et comme il est dit dans le dernier paragraphe, une nouvelle dynamique positive doit être instaurée afin de relancer ce club qui le mérite tant..En deux mots: Bonne chance !

  11. Illustration du profil de LOLO dit LOLO

    Bien Fildar, je suis d’accord avec toi que la décision, quelle qu’elle soit, n’est que la fin d’une procédure, et que le chantier en fait ne fait que commencer. Il est important de ne pas l’oublier :)

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close