Du mieux dans chaque secteur ?

Un gardien qui encaisse moins de buts

Alphonse Areola est arrivé comme titulaire, il n’a pour l’instant pas déçu Antoine Kombouaré. Hésitant lors de sa première apparition, il s’est vite mis dans le bain du football professionnel et ses matches laissent entrevoir une possible montée en puissance. Rudy Riou a peu joué, et sa défense l’a laissé bien seul lors de ses rares sorties officielles.

Une défense toujours en difficulté, surtout en l’absence du « patron »

Ala Eddine Yahia est indispensable au « quatre de derrière ». Sans lui, Ahmed Kantari tâtonne, manquant encore de repères. Ludovic Baal, sans doute le meilleur lensois des premières rencontres, éprouve actuellement quelques difficultés à conserver une certaine constance dans ses prestations. La trève lui aura peut-être fait le plus grand bien. Quant à l’arrière droit…personne ne s’est imposé malgré les multiples essais, tous jeunes, tous trop tendres, tous coupables de performances indignes du niveau Ligue 2. Avec 15 buts encaissés, l’arrière-garde lensoise fait mieux que l’année précédente (16), mais cela reste bien trop élevé pour une équipe jouant la montée.

Un milieu de terrain sérieux et appliqué

A l’image de son capitaine Jérôme Le Moigne, les hommes de l’entrejeu « font leurs matches ». Wylan Cyprien commence à se hisser au niveau attendu en Ligue 2 en enchaînant des prestations correctes voire intéressantes. Pierrick Valdivia n’a pas la réussite de l’année passée mais reste précieux dans sa capacité à alterner jeu court et jeu long. Même si l’on est en droit d’attendre encore plus de ces trois joueurs, notamment dans leur capacité à ajuster la bonne passe vers l’avant, posséder ces hommes-là pour deux postes est plus qu’intéressant à ce niveau. Ne reste plus qu’à souhaiter à Pierre Ducasse de rentrer à son tour en concurrence avec eux…

Un quatuor offensif de feu

S’il y avait une récompense pour le plus « beau » joueur de Ligue 2, Daniel Ljuboja serait certainement celui-là. Finesse technique, intelligence, frappe de balle, égoïsme du buteur, sens du jeu…la liste est longue. Bollaert a la chance de voir évoluer un vrai joueur de football, ne boudons pas notre plaisir ! A ses côtés, Yohan Touzghar ne cesse de progresser et les prémices d’une complémentarité se font ressentir. L’esthétique Pablo Chavarria régale aussi les supporters, quand on parle de joueur technique là aussi on a affaire un client. Et puis, à gauche, le jeune Edgar Salli semble en passe de remporter la mise, à la régulière, au prix de prestations plus convaincantes que ses concurrents au poste… Avec 17 buts inscrits, dont 2 par le moins utilisé Adamo Coulibaly, l’attaque du Racing Club de Lens a fière allure. Il est là, le vrai changement !

2 commentaires

  1. Illustration du profil de coachseb

    Priorités du recrutement un arriere droit un defenseur central qui peut remplacer la charniere yahia et kantari en cas de blessure et ensuite un milieu quidefensif et offensif et qui sais garder le ballon dans les pieds et de distribuer de bons ballons aux attaquants ensuite devant je pense que c’est bon .

  2. Illustration du profil de JeffZeze

    Priorités de recrutement : un arrière droit de bon niveau, un DC plus rapide que Yahia et Kantari (pas dur :). Pour le reste, je pense que ça peut tenir. Un peu déçu par notre milieu peu entreprenant, d’un autre côté avec quatre joueurs offensifs, les milieux doivent moins se projeter.

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close