Comment Lens a amélioré sa défense pour viser l’Europe

En avril, Lens s’est à peine découvert d’un fil. Les chiffres résument très vite le renouveau défensif artésien. Si les Sang et Or encaissaient en moyenne 1,45 but par match lors des 24 premières journées, la moyenne est tombée à 0,7 lors des dix dernières rencontres, dont trois sans encaisser de but. « En défense placée, on est parfois capables de défendre plus bas avec beaucoup plus de rigueur et de concentration pour fermer les espaces et subir moins de situations adverses, commente Franck Haise, l’entraîneur. On concède une occasion de moins par match sur ces dix dernières rencontres hormis le déplacement à Paris (1-1, à 10 contre 11, 23 avril). Quand on est en train d’attaquer, nos équilibres, nos marquages offensifs et notre façon de gérer et d’anticiper les transitions sont de meilleure qualité. Sur ces dix derniers rendez-vous de L1, on a encaissé six buts sur attaques placées et un penalty. Rien sur contre-attaque. »

Lire l'intégralité de l'article sur

6 commentaires

  1. Illustration du profil de NicoLens

    La défense a été trop fébrile en 1ère mi-temps. En 2ème c’était mieux.

    1. Illustration du profil de Fab76

      C’était un peu comme contre Nice. On a décidé de jouer en 2ème mi-temps et comme d’habitude, çà a payé. Dommage que l’on ne mette pas le 3ème…

  2. Illustration du profil de dydy62

    quelles mauvaise entame de match même si mathématiquement l Europe peut encore être la cerise sur le gâteau Je pense que c ‘est mort cette fois dommage a 3 matchs de la fin

    1. Illustration du profil de NicoLens

      Oui malheureusement je pense aussi que l’Europe c’est fini.

    2. Illustration du profil de Fab76

      Cà va être compliqué surtout que Troyes et Reims ne lâchent rien non plus. Il va falloir un grand Lens pour gagner ces 2 matchs avant la réception de Monaco…

  3. Illustration du profil de Fab76

    On concède moins d’occasion mais elles vont au fond des filet. On l’a encore vu aujourd’hui, si on avait bien muselé Simons, il ne se serait pas passé ce qu’il s’est passé. Cependant, rien n’est perdu…. mais les valeurs lensoises et le public ont encore eu raison…

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close