RC Lens – Dijon: les réactions

Suite au match nul concédé à Bollaert-Delelis ce samedi, Antoine Kombouaré, Mathias Autret et Olivier Dall’Oglio se sont présenté en conférence de presse pour débriefer la rencontre du haut de tableau.

kombouare-landre-valdiviaAntoine Kombouaré
« C’est un bon point de pris face à une très belle équipe de Dijon. On a débuté le match avec beaucoup d’intentions. On n’a pas pu marquer et malheureusement on a pris un but qui nous a un coupé les jambes. Mais on est reparti de l’avant et on a marqué logiquement. On a vu deux équipes qui voulaient gagner le match et il y a eu des occasions des deux côtés. Dijon n’est pas à sa place par hasard. C’était un match solide. Mais on n’avait pas assez d’arguments offensifs pour arracher une victoire face à une équipe comme celle de Dijon. On doit continuer à croire aux joueurs qui sont là et faire ce qu’il faut pour qu’ils soient efficaces le week-end. J’espère que l’on pourra recruter.
C’était un match équilibré et on n’était pas attentiste des deux côtés. Il n’y avait pratiquement plus de lignes. Aujourd’hui on a montré que l’on était capable de rivaliser contre de bonnes équipes. Ce genre de match nous donne de l’espoir ! Mais on n’était diminué offensivement. Heureusement que l’on avait une grande défense aujourd’hui. Joris Delle a fait une bonne seconde période avec trois parades qui ont permis de ne pas encaisser un deuxième but qui nous aurait fait mal.
Dème Ndiaye est blessé au ménisque. Ce n’est pas bon signe… On le perd pour un bon moment. »

Mathias AutretAutret2
« On a concédé pas mal d’occasions et on en a eues aussi. Les deux équipes sont contentes de s’en sortir avec un match nul. Aujourd’hui on a commencé fort, on était dans un pressing super efficace, on a récupéré beaucoup de ballons, on a réussi à se créé quelques situations. Ca laissait penser à un gros match. Le but nous a mis un petit coup derrière la tête mais on a encore une fois su réagir. On a le sentiment d’avoir fait un beau match !
Au final, d’être à 10 contre 11 ne nous a pas forcément servi. On avait tellement donné avant que je ne suis pas sûr que l’on avait l’énergie pour faire plus. Il y avait une grosse intensité dans ce match. Les joueurs sont très fatigués après la rencontre.
Dijon n’est là par hasard. Il a prouvé à plusieurs reprises qu’il était là et sera là jusqu’à la fin de la saison. Il y a d’excellents joueurs. Mais on a montré aujourd’hui que l’on pouvait être aussi bon qu’eux et pourquoi pas les rejoindre. »

Olivier Dall’Oglio
« On est habitué à jouer à 10… Vu les circonstances, c’est un bon résultat ! On a eu des occasions et on aurait pu faire mieux. Ça s’est joué sur pas grand-chose. On a des pointes de regret. Le point est mérité par rapport au courage des garçons. On a défendu ce point. On a dû faire des changements défensifs rapidement. On a été assez réactif. On s’est aussi adapté par rapport à l’ambiance de Bollaert-Delelis. Le public lensois est vraiment un 12e homme ! C’est un plus pour le RC Lens.
Même à 10, il y avait quelque chose à faire. On est resté dangereux. C’était un match avec beaucoup d’intensité. Mais les deux équipes ont des progrès techniques à faire.
Je pense que l’arbitre voulait faire jouer au maximum. Il est passé sur certaines fautes. Mais il y a une limite ! Quand il y a une faute flagrante qui a des conséquences derrière, ça m’ennuie ! »

1 commentaire

  1. Illustration du profil de fred

    Au vu des 70 premières minutes , je pense que nous pouvons dire que nous prenons un bon point.

    Bien que nous nous sommes créé quelques occasions très intéressante, nous devons concéder que les Dijonais ont eu les plus franche.

    La pointe de regret côté lensois est sur c’est grosse 20 minutes en supériorité numérique. Cela dit il aurait été dur pour Dijon qu’ils repartent bredouille

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close