Daniel Leclercq « Régler leur compte »

Mercredi soir se jouera le remake de la finale de la Coupe de la Ligue entre le Paris Saint Germain et Lens, un match qui rapellera de biens mauvais souvenirs. Mis à part le penalty très généreux accordé en faveur des parisiens en fin de match, l’affaire de la banderole a aussi beaucoup marqué les esprits. Aujourd’hui directeur technique du staff lensois, Daniel Leclercq était sur le banc à l’époque aux côtés de Jean Pierre Papin. Leclercq s’est livré aujourd’hui à l’Equipe sur ses sentiments avant ce match chargé plein d’émotion.

« Daniel Leclercq, que reste-t-il de la finale de la Coupe de la Ligue et de l’affaire de la banderole, dans votre esprit ?
Il reste une mémoire intacte par rapport à ce qui s’est passé. Le match reste un match de football qu’on a perdu. Et puis, il reste quand même toutes ces choses écrites, dites et ça a même été un peu plus loin. Vous savez, on attend de régler le compte des Parisiens, tout simplement.

C’est-ce une revanche ?
C’est une revanche sur la défaite de la saison dernière. On aspire toujours à gagner des titres. On a l’occasion de s’en rapprocher un peu plus en rencontrant le PSG. On va y aller avec nos forces et notre volonté.

Ce qui s’est passé la saison dernière va vous aider ? Les joueurs y pensent-ils encore ? Sont-ils encore marqués par cette histoire ?
Dans un premier temps, il y a autre chose que les joueurs, à savoir une région. Et c’est vrai que ça doit nous aider. Ça ne doit pas nous précipiter, nous enlever de la tête que ça reste un jeu. Mais c’est vrai, ces événements vont nous conforter, nous donner une motivation supplémentaire.

Avez-vous peur qu’il y ait de nouveau débordements ?
Non, je n’ai pas peur qu’il y ait des débordements. J’ai surtout l’impression qu’il va encore y avoir de la bêtise.

Pour vous, le PSG ne devait pas figurer dans cette compétition ?
Certainement pas.

Il y a eu les déclarations des uns et des autres, le tapage médiatique, puis plus rien, pour finir…
Si, il y a eu tout de même des choses jusqu’au dernier jour de championnat, parce qu’on a des bonnes informations. Mais c’est comme ça, c’est la bêtise et on fait avec. Et on va rencontrer certaines personnes du PSG que je n’apprécie pas du tout. Mais ça fait partie du contexte et il va falloir jouer un match.

Avec le recul, ce match a-t-il été le déclencheur de la descente en Ligue 2 ?
Je n’en sais rien. Peut-être que, si on avait gagné cette Coupe de la Ligue, ça aurait donné un allant supplémentaire, cela aurait peut-être libéré les têtes. Après coup, c’est trop facile à dire. »

Recueilli par Olivier MAILLARD (à Avion)

rclensois 4

1 commentaire

  1. Illustration du profil de
    naildown

    tout simplement bravo daniel tu es un mec qui n’as pas oublier comme beaucoups d’autres personnes tu defends les couleurs du club et d’une region pour faires simple tu as des couilles bravo mesieur leclercq

Les commentaires sont fermés.