Le RCL veut franchir un cap

Bien relancé à Châteauroux la semaine dernière où il a empoché le point du match nul, le Racing retrouve le stade Bollaert, vendredi (18h45) pour la réception de l’AS Monaco.

C’est un match qui aurait pu constituer une jolie affiche de Ligue 1. Mais ce sera finalement une rencontre entre un favori et un outsider dans la course à l’élite. Monaco, habitué aux joutes européennes, traverse comme Lens sa période de moins bien. Mais le club du Rocher n’entend pas en rester là. Le milliardaire russe Dmitry Rybolovlev a placé son argent dans le club et y a mis les moyens pour espérer le retrouver en Ligue 1 la saison prochaine : Pas moins de 20 millions d’euros ont été déboursés pour constituer une équipe de haut niveau, les vingt-cinq qu’ont dépensé l’ensemble des clubs de Ligue 2. A titre indicatif, le RCL n’a dépensé cet été que près de 400 000 euros, pour l’arrivée de Firas Mugrabi… Deux mondes totalement différents, mais une rencontre qui s’annonce comme un choc de cette 8e journée de Ligue 2. « C’est un gros rendez-vous, admet Jean-Louis Garcia. Face à une formation qui est présentée comme la grande favorite du championnat de par l’effectif, le recrutement ou encore le prestige et la qualité de son entraîneur. »

Monaco, monstre en sommeil ?

Mais le début de championnat des monégasques est loin d’être un long fleuve tranquille, à des années lumières de la facilité annoncée en début de saison. Le club de la Principauté a déjà subi une défaite (au Havre) et deux matchs nuls dans ce début d’exercice où chacune des équipes semble pouvoir tirer son épingle du jeu. C’est d’ailleurs sur un match nul, concédé à Louis II contre Dijon que restent les joueurs de Claudio Ranieri et ils voudront sans doute reprendre leur marche en avant : « On sort d’une défaite au Havre et d’un nul à domicile contre Dijon, explique le monégasque Stéphane Dumont. On voudrait reprendre notre marche en avant. Lens est forcément une très bonne équipe de L2. Elle est solide, elle n’a perdu qu’une fois.» Même si le Racing n’a concédé qu’une seule défaite, il a fait match nul dans six autres rencontres, de quoi se poser quelques questions… « On doit valider nos nuls par une victoire, concède l’entraîneur lensois. Un succès ne nous mettrait qu’à trois points de cette équipe « galactique ». » Trois points, ce serait d’ailleurs encore beaucoup après seulement huit journées. Mais s’ils venaient à l’emporter,  les Sang et Or prendraient là un grand bol d’air, un capital confiance qui leur feraient le plus grand bien. A défaut, un nouveau match nul serait difficilement bien vécu… Les Lensois savent donc ce qu’il leur reste à faire. Et ce n’est une mince affaire !

R.B. avec L.M.

Lens-Monaco
Vendredi 21 septembre à 18h45 au stade Félix Bollaert
En multiplex sur BeIN SPORT 2 (match directeur), en direct sur France Bleu Nord et live commenté sur rclensois.fr.
Arbitre : Monsieur Lesage

Compositions probables :

RC LENS : Riou – Demont, Yahia, Touré, Bergdich – Coeff (ou Ducasse), Le Moigne (cap), Valdivia – Baal, Touzghar, Pollet.
Remplaçants : Atrous (g.), Nomenjanahary, Sow, Ducasse (ou Coeff), Diakité.
Entraîneur : Jean-Louis Garcia

AS MONACO : Subasic – Appiah, Wolf (cap), Raggi, Tzavellas – Bajrami, Ndinga, Poulsen, Ferreira Carrasco – Germain, Touré.
Remplaçants : Sourzac, Kagelmacher, Mendy, Dingome, Dirar.
Entraîneur : Claudio Ranieri

 

5 commentaires

  1. Illustration du profil de danio62

    il faut qu’on gagne se soir cela fairrait un bien fou !!!!! que l’équipe se défonce pour gagner !!!!!!!!!!!!

  2. Illustration du profil de sol62

    « Bien relancé à Châteauroux » ,ah bon!! nous avons été plus proche de la défaite que l’inverse.Nous verrons ce soir,à moins d’un grd miracle,sinon,ça finira en match nul ou défaite.Vu la façon dont on joue,vu la qualité de certains joueurs offensifs monégasques face à notre défense,il faudrait vraiment un miracle.

  3. Illustration du profil de riobravo

    Monaco ne nous a jamais vraiment réussi même dans nos grandes heures nous avons toujours eu des difficultés face à ce club. La question maintenant est que face à la « dream team » de ligue 2 le Racing trouvera peut être un motivation supplémentaire…Reste à savoir comment jouer mais il paraît que cela est du registre de notre triste coach…

  4. Illustration du profil de flams62300

    Ce qui me fait peur c’est qu’il y a eu une période où monaco était la béte noire du RCL, je me souveins qu’à domicile ou à louis 2 il y en a eu des scores de baby foot. Espérons que ce ne soit pas le cas ce soir.

    1. Illustration du profil de laurentm

      Oui, enfin la dernière victoire de Monaco à Bollaert remonte à 1996…

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close