Kévin Monnet-Paquet rempile

Le Racing Club de Lens vient d’officialiser l’information : Kévin Monnet-Paquet prolonge avec le club jusqu’en 2013. Le jeune attaquant formé au club avait un contrat qui courait jusqu’en 2009. Il était notamment suivi par Lille et Le Mans et en Allemagne. La rumeur qui trainait depuis quelques jours est donc officielle, pour le plus grand bonheur des supporters. La réaction des principaux intervenants qui étaient ce matin au centre de la Gaillette :

Kévin Monnet-Paquet

« Ça fait un moment que mon souhait était de rester à Lens même si, au mercato, il y a eu des ouvertures vers l’extérieur. Ca ne s’est pas fait donc je me suis mis dedans tout de suite. Je suis attaché au club mais la descente fait bien sûr réfléchir. Il faut juger le pour et contre. Mais je suis bien avec mes équipiers. Il y a un gros challenge… Tout s’est enchainé. Même si c’était un peu long, je savais que j’allais rester ici ! Il y  a eu des sollicitations, et il ne me restait qu’un an de contrat, alors c’est normal de se poser des questions… Je n’ai pas eu peur de jouer en Ligue 2. C’est un bon championnat… On s’est donné les moyens de remonter en L1. Il y a de la qualité. On l’a vu à Lorient. Et je savais, dés le début, qu’il y avait de la qualité dans cette équipe. J’ai beaucoup de temps de jeu, je me sens bien sur le terrain, je marque, je fais de bonnes prestations même si n’a pas toujours été le cas. Quant à savoir si j’ai passé un pallier… Disons que je sens une évolution en ce début de saison. »

Gervais Martel

« J’ai le plaisir de vous annoncer que Kévin Monnet-Paquet a signé une prolongation de quatre ans de son contrat. C’est une grande satisfaction car Kévin est quelqu’un que j’apprécie beaucoup en tant qu’homme et dans son évolution sportive. Ces qualités sont importantes. Cette signature prouve et tend à confirmer notre attachement pour les joueurs qui ont été formés au club… Quand on leur propose un contrat, il faut qu’ils aient la même perception des idées que nous. En signant un contrat, on adhère au projet du club qui est, aujourd’hui, de revenir à une place qui correspond mieux à son statut. Il faut que l’on puisse à l’avenir compter sur des gens qui ont esprit lensois comme Kévin Monnet-Paquet… Cela n’a pas été facile car Kévin était sollicité par beaucoup de clubs. Cela confirme toutes les qualités car, pour un jeune, même s’il est attaché au club, pour sa progression de carrière, pour ses sélections en équipe France, ce n’est pas évident de descendre d’une division. »


Daniel Leclercq

« Je suis doublement heureux que Kévin ait signé. Il est attaché au club. Il a bien réfléchi, et a proposé spontanément de continuer l’aventure ! On est en train de mettre une politique sportive en place. On va se battre pour conserver nos meilleurs jeunes dans la limite du  raisonnable. Le meilleur recrutement est de garder ses meilleurs joueurs. Je suis convaincu que Kévin fait partie des « tout bons » ! J’espère qu’il y en aura d’autres qui seront attachés à ce challenge et verront l’avenir en sang et or… Un président ne peut pas être mieux que lorsqu’il fait signer des contrats pro à des jeunes de la formation. Il faut leur donner leur chance, même si ce n’est pas au meilleur moment sportivement parlant. Quant à Kévin, j’ai beaucoup de respect pour lui. Je ne l’ai jamais entendu dire du mal du club. Je lai toujours senti concerné. Il a été touché par cette descente. »

Jean-Guy Wallemme

« C’est une bonne nouvelle ! Il connaît la maison. C’est important au niveau de l’acclimatation et de l’état d’esprit. Il a un attachement pour ce club. Le fait que Kévin reste montre que le club est ambitieux. Sa signature suit une certaine cohérence. Daniel Leclercq voulait que Kévin reste pour le projet, moi, en tant que technicien, je voulais qu’il reste. S’il était parti, cela aurait fait tache par rapport à notre projet concernant la formation. »

New Report

Close