Quand Focki parle à Baal de Bollaert

Jouer devant un kop situé sur le bord du terrain est toujours particulier pour un joueur amateur. Valentin Focki gardera à jamais ce souvenir dans sa mémoire.

« Le contexte était impressionnant. Quand je suis allé ramasser un ballon derrière les bâches publicitaires, je n’ai eu aucune insulte. En National, c’est l’inverse quand tu te déplaces à Metz ou Amiens Le kop est immense, il n’a pas arrêté de chanter. A la fin, nous sommes partis saluer nos supporters puis nous avons fait un tour d’honneur, les fans sang et or nous ont salués. J’en parlais avec Ludovic Baal à la fin du match, je lui ai dit : « je ne comprends pas comment tu ne gagnes pas tous les matchs à domicile, même un match nul, c’est impensable ». Ça respire le football. Dans ma jeune carrière, je n’ai jamais été dans un stade avec une telle ambiance. Cela restera un truc gravé dans ma tête. »

Propos recueillis par Laurent Mazure pour rclensois.fr

4 commentaires

  1. #50730 Illustration du profil de riobravo 40

    Les investisseurs devraient jeter un oeil sur ce potentiel public/spectacle. Mais il faut croire qu’investir à Monaco ( ambiance digne d’un cimetière ) est plus rentable. No comment !

  2. #50706 Illustration du profil de chtilensois 148

    Malheureusement ça motive aussi l’équipe adverse, mais c’est vrai, c’est la fête du foot et c’est comme ça à Lens

  3. #50703 Illustration du profil de daika 8

    Eh oui mon vieux, y a qu’à Lens (et St Etienne) que l’on peut voir çà!!

  4. #50702 Illustration du profil de gagadu62580 21

    Éh oui on a beau avoir le meilleur publiques de france ! :-) Enfin dans quelque année ils seront au Top nos Lensois ;-)

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close