Riou, le « soldat Ryan » artésien

Peu décisif. Impuissant. Fautif. Depuis son arrivée, Rudy Riou a vu ses performances de plus en plus remises en causes. Contre Caen, le gardien artésien a fait taire les critiques. Un match impeccable de bout en bout pour venir en aide à une défense remaniée. Elle aussi, par un temps dépassée, semble enfin sur la voie de la guérison. Deux clean sheet consécutifs, un Yahia sur le retour. Le déplacement à Nîmes devra confirmer ce renouveau défensif.

« Riou était là, heureusement pour nous ». Le sourire en coin, soulagé du point glané, Alexandre Coeff ne s’est pas trompé. La grand artisan du nul arraché à domicile, c’est son portier. Et le jeune défenseur lensois ne s’est pas fait prier pour le remercier. Sans lui, le match aurait été plié à la pause, bien avant la révolte lensoise… Une révolte tardive, bien loin de l’entame de match canon que Bollaert-Delelis attendait. A l’inverse, Caen avait pris le match en main. Riou son aise. Devant Gueirrero, Duhamel ou Cuvillier, le dernier rempart artésien a tout renvoyé. Et quand il désertait ses cages, Démont faisait barrage. De la réussite, une prestation de premier plan, l’intéressé ne l’expliquait pas. « Parfois cela réussi et ça a été le cas ce soir », déclarait-il à la fin de la rencontre. Un match référence qui lui permet également de faire mentir les commentaires négatifs à son égard. « C’est aussi ma manière de répondre aux quelques critiques. » Des critiques et des craintes émises par la communauté Sang et Or. Car après des débuts réussis, où son assurance dans les airs renvoyait à des années lumières les sorties hasardeuses de Kasraoui, l’ancien Nantais déjouait en même temps que ses partenaires. Ajaccio, Angers, Monaco, Nantes, à chaque fois il n’a pas su se montrer décisif. La faute à une formation en pleine dégringolade et à une défense d’une fébrilité effrayante…

Charnière centrale remaniée

Le secteur défensif, priorité d’Eric Sikora. S’il est toujours coutume de dire que pour espérer gagner, il faut avant tout ne pas perdre, le Racing en était loin du compte. Comment espérer décrocher les trois points lorsque trois, quatre buts sont plantés par l’adversaire ? Ne rêvons pas, surtout que l’attaque artésienne a rarement su faire preuve de réalisme devant les cages adverses. Le retour au premier plan des Sang et Or est donc avant tout dû à une refonte (forcée) de la charnière centrale suite à la suspension d’Alassane Touré. Contraint, Eric Sikora a néanmoins effectué le bon choix en stabilisant Alexandre Coeff (enfin) aux côtés d’Alaeddine Yahia. Si l’on excepte la déroute nantaise, force est de constater que la nouvelle paire a tenu la baraque, tant bien que mal, et qu’elle n’a concédé que trois réalisations en 4 matchs. Mais pour la réception de Caen, Eric Sikora devait faire face à la suspension du Tunisien. Touré-Coeff, jeune duo qui avait néanmoins évolué en réserve les années précédentes. « Les automatismes étaient là », confirmait à juste titre le plus jeune des deux à l’issue de la partie. Un choix de toute façon pas vraiment discutable, même si faire redescendre Le Moigne d’un cran pouvait s’avérer être une solution. Et comme c’est à la fin du bal que l’on paie les musiciens, disons simplement qu’avec des cages inviolées, Touré et Coeff ont fait le boulot. Une satisfaction pour Eric Sikora. « On reste sur deux matchs sans prendre de but, c’est intéressant. » Lundi, Rudy Riou n’y a pas été étranger. La défense s’est solidifiée, le portier est devenu décisif. De bon augure avant un déplacement toujours délicat aux Costières. A Nîmes, Lens devra avoir les crocs et confirmer défensivement, mais aussi marquer. Une attaque orpheline de Touzghar hier, et où Pollet était aux abonnés absents. Des abonnés n’oubliant pas de saluer unanimement la prestation de Rudy Riou.

Laurent Mazure

8 commentaires

  1. #48518 Illustration du profil de sol62 38

    Une grosse purge ce match,finir avec 0 actions franches,o débordements,0 centres corrects,0 cp francs corrects,même pas voir Lailana et Plumain rentré ds la surface,nos milieux incapable d’arriver aux 30m adverses,installer sur la ligne médiane pdt les 3/4 du match a faire circuler le ballon de gauche à droite,c’est ZERO.
    Faut pas s’étonner de voir des commentaires sur Pollet,alors qu’entre Pollet et nos milieux,il y avait tous les caennais qu’aucun n’a été capable d’être assez mobile pour jouer ds les espaces,créer le surnombre,nos ailiers,on en parle mm pas.Plumain invisible et il joue les 3/4 du match parsque c’est le protégé de Siko,c’est honteux.
    Voir Pollet remplacé par N’diaye et à 10min de la fin Plumain par Leghait,c’est du grd n’importe quoi.Ce match a été une purge,une mascarade aussi belle que celle à Sedan.
    Et bcp voit du changement,se réjouisse d’un effet Siko,moi ça me fout les boules de voir des matchs pareils.On est chanceux,mais la chance ne sera pas tjrs au rdv.
    N’oublions pas que sans Riou et le double sauvetage de Demont,à la MT le match est plié.Et tout le monde est content…pffff!!!

  2. #48500 Illustration du profil de fredglo 95

    Riou fait gagner 1 point et normal que sa prestation soit soulignée, souhaitons qu’il en fasse de nombreuses de même qualité.
    Pollet , idèm, est ce lui le soucis, comme attaquant, ou le jeu de l’équipe qui n’est pas adapté ?
    Toujours est – il, qu’il n’apporte rien… dommage
    Pour le reste, il manque, des joueurs capablent de percuter, de prendre des espaces, ça manque tout de même d’animation offensive , même, si , il est vrai, hier , Caen a fait bloc derrière, surtout à 10

    1. #48519 Illustration du profil de sol62 38

      Et Touzghar,qu’es ce qu’il apporte?

  3. #48499 Illustration du profil de Talisker 112

    Flam’s, la prochaine fois que tu remontes, on va à Bollaert. Il faut remettre ça.

    1. #48503 Illustration du profil de flams62300 39

      C’est surtout qu’il faut trouver un nouveau pied à terre parce la leff chez sensas est de plus en plus chére à croire que dambrine va nous refaire la déco et ça ne serait pas un luxe!

  4. #48493 Illustration du profil de Mirko 27

    Bon pour le moral de l’équipe d’avoir tenu et de pouvoir compter sur Riou. Une victoire à Nimes serait parfait mais le déplacement ne sera pas facile.

  5. #48492 Illustration du profil de flams62300 39

    Je ne sais pas si Riou a amélioré ses performances à tel point de devenir sans contestation l’ homme d’un match ou alors on peut aussi constater que les joeurs caennais ont fait preuve d’un manque de réalisme. Il va falloir plus d’une perstation comme celle la pour que l’on dise qu’il a un niveau correct. Le match d’hier montre que l’équipe n’est pas tout à fait préte mais qu’il y a un regain de qualité qui monte crescendo. Pollet est vraiment un attaquant qui reste un mistére en fait je l’aime bien et je l’aime pas en même temps, c’est curieux. Enfin tout le monde a constaté la présence de plus de 17000 spectateurs pour un lundi soir. Pour le coup ça mérite d’être un peu plus souligné.

    1. #48494 Illustration du profil de Mirko 27

      D’accord avec toi flams sur le fait qu’il ne faut pas tirer de conclusions hatives sur Riou. Si des prestations de mème valeurs étaient répétées dans les prochains matches, alors on pourrait vraiment parler d’homme décisif. Je dis homme décisif parce que pour moi, depuis le début de saison il est plutôt correct, hormis la période ou toute l’équipe a coulée.

      En tout cas sur ce match il l’a été et ça fait vraiment plaisir. Espérons que cela se répète !

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close