Prolongation pour 3 Lensois !

Le RC Lens a officialisé ce mardi les prolongations de Valentin Belon, 22 ans, Valentin Wojtkowiak, 20 ans, et Maxence Carlier, 21 ans.

Le premier pour trois ans, les deux défenseurs pour deux ans.

Valentin Belon

« Je suis très honoré. C’est mon club de coeur et mon club formateur. Ça fait maintenant 9 ans que je suis ici. Je re-signe pour 3 ans. C’est un grand plaisir de rester. Lens est un grand club, qui mérite de revenir au plus haut niveau.

On a vécu une saison compliquée sportivement. On a essayé de faire au mieux, on a parfois manqué de chance. On n’a jamais rien lâché malgré les difficultés. On a acquis le maintien 2 journées avant la fin, c’était l’objectif après le début de saison raté.

Je pense que le maintien obtenu est dû en partie à la bonne ambiance qui règne dans le groupe. C’est très important, surtout dans les moments difficiles. On a su rester soudés pour maintenir le club en Ligue 2.

L’an prochain, l’objectif sera de remonter en Ligue 1. C’est un grand club, qui a tout, les infrastructures, un grand stade, un super public… Il faudra être meilleur sur le terrain pour obtenir de meilleurs résultats sportifs, et prendre des points le plus rapidement possible. »

Valentin Wojtkowiak

« Je suis très heureux de prolonger à Lens, ça n’a pas été une saison facile pour moi à cause de cette blessure. Ça me fait plaisir que le club me fasse confiance en me prolongeant de 2 ans. Ça me pousse à travailler encore plus pour revenir plus fort.

L’année prochaine, j’espère jouer. Cette saison, je n’ai quasiment pas joué du tout, ça a été très long. Je souhaite que tout aille bien physiquement, que je puisse participer à tous les entraînements et faire le plus de matchs possible. »

Maxence Carlier

« J’ai signé pro en début de saison pour 1 an et j’ai tout de suite été envoyé en prêt. Je l’avais demandé à mon agent si je n’avais pas beaucoup de temps de jeu et s’il y avait d’autres alternatives par rapport au recrutement. Le but était d’aller dans un autre club en prêt pour avoir du temps de jeu et m’améliorer, et aussi pour découvrir autre chose.

J’ai joué 17 matchs depuis le début de saison, avec quelques blessures et maladies au passage, mais ça se passe très bien, je suis content. Je découvre un nouveau championnat, des nouveaux partenaires, un nouveau mode de vie. Tu gagnes en maturité et tu prends de l’expérience grâce au championnat belge, qui est différent du championnat français. C’est ce que je voulais. Le championnat belge est un peu plus « rentre-dedans ». Les matchs se jouent à peu de chose. En France, on prend plus le temps de préparer, il y a plus de tactique. Ça change vraiment.

Le but était de prolonger parce qu’en un an, c’est difficile de prouver qu’on a le niveau. J’ai prolongé de 2 ans, ça fait du bien. J’ai prouvé que je pouvais encore franchir des caps. Je suis content et je souhaite revenir à Lens pour me faire une place.

Je suis encore beaucoup Lens ! Je suis originaire d’ici, j’y ai fait toute ma formation, toute ma vie. Je viens voir chaque match avec mes amis. Je ne suis pas très loin en Belgique, je ne suis qu’à une heure de route. J’en profite souvent pour prendre des nouvelles. J’essaye de passer dès que j’ai du temps libre pour revoir les autres joueurs.

Jean-Kevin Duverne et Jean-Ricner Bellegarde sont des exemples. Je les connais très bien, on s’est beaucoup côtoyé quand on était jeunes. J’ai vu leur évolution et je me dis que s’ils ont réussi avec leurs qualités, je peux réussir avec les miennes. Ça me pousse à aller de l’avant, surtout que Lens fait beaucoup confiance aux jeunes. Ils donnent une bonne image pour tous les jeunes joueurs.

Concernant mes qualités, je dirais que je relance bien. Je pense pouvoir apporter une bonne vision de jeu et de la sérénité. Je vais essayer de donner le maximum. »

2 commentaires

  1. Illustration du profil de
    pat.60

    A Lens on forme les jeunes pour les revendre , ben oui faut faire fonctionner le club ,par contre à Lyon , les gamins eux ont du temps de jeu et s’éclatent ! Si on pouvait accorder un minimum de confiance à ces jeunes, ça serait cool , bien encadrés avec quelques vieux briscards , pourquoi pas ?

  2. Illustration du profil de
    TekDevil

    3 jeunes à qui on ne laisse pas leurs chances depuis déjà quelques saisons. C’est dommage car je pense qu’il y a du potentiel.