Le Racing marque le pas…

Au terme d’une première période pauvre en occasion et dominée par Clermont, bien malin celui qui voyait un Lens s’enhardir considérablement par la suite. Et pourtant, emmené par un Plumain flamboyant, le Racing égalisait fort justement avant de pousser jusqu’au bout… en vain. (Photo rclensois.fr)

En plus d’une pluie incessante qui s’abattait sur Bollaert, Clermont s’attachait à refroidir les supporters artésiens. Pourtant, tout avait bien commencé du côté lensois. Freddy-Ange Plumain, pour sa seconde titularisation, ouvrait la marque à la vingtième minute de jeu. Et une nouvelle fois, le danger était venu du côté gauche. Celui-là même qui avait tant posé de problèmes à l’arrière-garde auxerroise une semaine plus tôt. Le détonateur avait changé, mais le résultat était le même. Bergdich au centre, le jeune lensois à la conclusion. Une ouverture du score heureuse puisque, jusqu’ici, Clermontois et Sang et Or se partageaient le cuir au milieu du terrain. Mais le réalisme allait changer de camp. Cinq minutes après s’être mis dans les meilleures dispositions, le Racing se faisait assommer à deux reprises. Pierrick Capelle se rappelait au bon souvenir du bassin minier en égalisant d’une tête imparable à la réception d’un coup-franc (26e). Puis deux minutes plus tard, c’était au tour de Lacombe de laisser pantois Rudy Riou. Des vingt mètres, le Clermontois décochait une frappe qui venait finir sa course dans la lucarne du portier artésien. Plus solide au milieu, plus entreprenant, tout simplement meilleur, Clermont était logiquement devant au tableau d’affichage. Loin de la solidité et de l’appréciable qualité de jeu affichée en Bourgogne, Lens ne pouvait alors espérer mieux.

Lens enflamme Bollaert

Une solidité clermontoise affichée dès le début de la seconde période. Bien en place, le onze de Brouard n’avait aucun mal à contenir les vaines tentatives lensoises. Et c’était même Avinel qui avait le luxe de de marquer le but du break. Mais sa reprise sur un coup-franc de Lacombe passait de peu à côté de la cage de Rudy Riou. L’occasion était passée. Sur un long dégagement du dernier rempart lensois, Touzghar gagnait son duel face au même Avinel. Plein d’abnégation, il s’arrachait pour crocheter Fabre et pousser le ballon dans le but vide. Une égalisation réveillant un public qui commençait à s’endormir. Des ailes retrouvées, Plumain ne les avait jamais perdues. Sa frappe, au terme d’une magnifique percée, flirtait avec le poteau de Fabre (64e). Puis, à la réception d’un centre de Lalaïna Nomenjanahary, il buttait cette fois sur un Mickaël Fabre tout heureux de détourner ce ballon en corner. Les jeunes de la gaillette, Diakité et Plumain au premier rang, prenaient le pouvoir pour le plus grand bonheur des 17 000 supporters présents ce soir. Et avec eux, c’est toute une équipe qui faisait le siège de la surface clermontoise. Sur une énième percée, Valdivia passait le cuir dans l’intervalle à Bergdich qui perdait son duel face à l’ancien gardien lensois. Le ballon revenait sur Valdivia qui, d’une frappe limpide, le voyait s’écraser sur le montant droit des cages adverses. Réaliste en première, Lens manquait cette fois de réussite. Et Salibur a bien failli en profiter, mais sa frappe, trop croisée, n’accrochait pas le cadre lensois (88e). On en restera là, Lens loupe l’occasion de revenir dans la première partie de tableau et ira à Sedan avec l’envie de rattraper les points perdus ce soir. Mais chez des Sangliers lanterne rouge, la partie ne s’annonce pas des plus aisées.

Les notes : Riou (5) – Démont (5), Yahia (4,5), Coeff (4), Bergdich (5,5) – Ducasse (5) puis Diakité (5,5), Sow (6,5), Valdivia (6) – Lalaïna (6), Touzghar (6,5), Plumain (7).

Laurent Mazure, à Bollaert-Delelis.

4 commentaires

  1. #48305 Illustration du profil de yatshuk 31

    Pour moi, voici la prochaine compo que j’aimerai avoir :

    ——————————————————-Riou———————————————————
    Demont———————St Ruf——————————Coeff—————————Bergdich
    —————————————————Lemoigne—————————————————–
    —————————-Sow————————————–Valdivia———————————-
    Mugrabi—————————————–Touzgar—————————————–Plumain

  2. #48293 Illustration du profil de westeel 1994 58

    compo prochain mach

    —————————Riou
    Demont———Touré——–Saint-Ruf——–Bergdich
    ——————Lemoigne———Valdivia
    Plumain————-(Touzgar/Pollet)———-Nomenjanahary
    banc Atrous,Coeff,Sow,Mugrabi,Pollet ou Touzgar
    suspendu Yahia(je suis pas sur)
    bléssé Ducasse,N’Diaye

    en cfa Fradj,Rogie,Baal et Leghait

    1. #48299 Illustration du profil de calbuth59 26

      Merci Westeel 1994. Tes compositions sont toujours pertinentes et bien venues. Franchement, proposé de commencer le match à 10 en 4-2-3 avec Touré et Saint Ruf en DC, c’est couillu! Je suis sûre que Siko n’y avait même pas pensé…Tu devrais envoyer ton cv au Racing, qui sait peut-être qu’il y a une place pour toi dans le staff?

  3. #48292 Illustration du profil de JeffZeze 32

    Lens m’a quand même rassuré. Après notre premier but, tout a été catastrophique ! Incapables de trouver la solution pour passer le premier rideaux, avec des milieux qui jouent alignés sans aller chercher le ballon. On a joué à 10 en défense, mais on a été pris sur chaque contre… J’ai cru qu’on allait en prendre quatre !
    En 2ème ça a été beaucoup mieux, les latéraux ont débordés et notre côté gauche a été au taquet ! Valdivia a été bien présent, de même que Diakité qui est monté en puissance au fur et à mesure de son temps de jeu. Plumain est très à l’aise techniquement et m’étonne de plus en plus ! J’espère qu’il maintiendra ce niveau qui en fait un titulaire indiscutable.
    Il nous manque quand même un défenseur de métier un peu plus rapide. Coeff est bon mais ce n’est pas son poste, et Yahia manque un peu de vitesse.
    Touzghar a pas réussi une seule fois à se retourner en première mi temps, mais ça a été beaucoup mieux en deuxième. Bref, l’avenir devrait être un peu plus souriant à ce rythme là !

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close