Des regrets sur le Rocher

En déplacement sur le Rocher, Lens veut confirmer son succès face à Châteauroux et ramener quelque chose de Monaco. Malheureusement, et malgré une bonne prestation, les Sang et Or repartent frustrés de la Principauté. 

Le début de la rencontre est maîtrisé par un Racing supérieur dans presque tous les compartiments du jeu. Techniquement dominateurs au milieu, les Sang et Or redoublent les passes pour décaler la très bonne assise défensive monégasque. Mais c’est sur une longue ouverture, ou plutôt un dégagement acrobatique de Yahia, que le tournant de cette première période intervient. Plus rapide que Medjani, Yoann Touzghar passe devant le défenseur sudiste. Néanmoins, et pour pallier à son déficit de puissance, ce dernier accroche l’attaquant artésien à la limite des seize mètres (11e). La sentence pour un dernier défenseur est connue de tous. Pas de Franck Schneider, l’arbitre de la rencontre. Le rouge se transforme en jaune et laisse les hommes du rocher à onze. Inexplicable. Echaudés par cette décision frustrante, les Lensois tentent de l’oublier tant bien que mal. Mais c’est Monaco qui, par petites accélérations, va venir inquiéter l’arrière-garde artésienne. D’abord par une tête de Touré non suivie par Germain (15e) puis par une nouvelle remise du meilleur buteur monégasque à destination de Kagelmacher. A l’entrée de la surface, sur le côté droit, le latéral décoche une lourde frappe qui vient trouver le haut de la barre transversale (24e). La correctionnelle est proche. Elle arrivera sur l’une des premières erreurs de marquage du Racing. Après un jeu à trois dans les trente derniers mètres, Obbadi décale Dirar sur le côté gauche. L’ailier prend tout son temps pour armer et loger la balle hors de portée de Rudy Riou (38e). Difficile à encaisser pour des Lensois conquérants, dominateurs dans le jeu. Mais les cartouches offensives sont différentes. Monaco peut faire mal à tout moment. Lens, avec le soutien d’un fantôme nommé N’Diaye, ne peut rivaliser. Pour preuve, la seule véritable occasion vient du flanc gauche avec une combinaison entre Bergdich et Nomenjanahary. Lancé, le malgache centre en force devant les cages de Subasic, mais Touzghar est trop court pour reprendre le cuir (21e). Pas la même frappe, pas la même solidité défensive également…

Nouvelle course au score

A peine entamée que la seconde période se révèle plus ardue pour les hommes du bassin minier. La faute à Raggi qui, seul au second poteau, profite d’une reprise ratée de Germain consécutive à un corner monégasque (47e, 2-0). Au Havre, à Istres, à Angers ou à Monaco, la physionomie, le handicap infligé est le même. Attendre d’être mené d’un break pour réagir, pour enfin trouver ce semblant de réussite. Et si Monaco est plus proche du 3-0 que de voir le ballon dans ses propres filets, c’est Lens qui redonne un intérêt certain à la rencontre. Baal, en position de latéral gauche depuis la sortie de Bergdich, dépose deux monégasques à l’entrée de la surface. Son centre trouve une magnifique reprise de Touzghar qui envoie le cuir dans la lucarne de Subasic (67e, 2-1). Dés lors, Monaco s’arqueboute en défense et laisse le jeu aux Artésiens. Stérile, la possession lensoise finie néanmoins par trouver quelques failles dans la défense des joueurs de Ranieri. Par Nomenjanahary (83e), mais surtout Bela qui voit Subasic, d’un réflexe étonnant, repousser une frappe à bout portant (87e). Dans les arrêts de jeu, Yahia tombe également sur le portier monégasque qui, d’une belle détente, écarte le danger (90e). Le Racing repart du Rocher une nouvelle fois sans victoire et reste scotché dans le ventre mou du classement. Dixième, le RCL devra se défaire de Nantes lundi prochain pour rester dans la première partie de tableau et, ainsi, se rapprocher un peu plus du maintien. En attendant, place à Epinal, jeudi soir, pour le compte des 8e de finale de la coupe de France.

Laurent Mazure
(lmazure@rclensois.fr)

7 commentaires

  1. #50592 Illustration du profil de riobravo 40

    Oui autant Baal était désespérant en première mi-temps autant il a très bien assuré en deuxième au poste de latéral. On prend énormément de buts à cause de mauvais placements des arrières latéraux.
    Gros chantier à faire dans ce domaine !

  2. #50582 Illustration du profil de Miinos 28

    Moi je maintiens ma décision: Bergdich n’est pas en grande forme loin de là. Et on l’a vu encore hier, Baal pet assurer de l’intérim’. D’accord ce n’est pas Marcelo mais j’ai trouvé qu’il assurait plutôt bien son rôle et possède du coffre ! A quand le retour de Sow au milieu ! C’est ce mec qui va nous faire du bien j’en suis persuadé !!!!!

  3. #50563 Illustration du profil de chtilensois06 96

    lalaina fait des belles percées mais il doit améliorer ses frappes et ses passes.Touzgar on a intérêt à la garder.Le premier but une erreur de placement de la défense comme d’habitude!!!!On ne peut pas faire de comparaison entre riou et subasic car notre gardien est extrêment moyen et que pour aller en ligue 1 il faut que le gardien fasse des prouesses à chaque matche!!!!Si on est pas dépouillée en fin de saison lens sera terriblement efficace la saison prochaine!!!!!

  4. #50557 Illustration du profil de superzel 39

    Et lalaïna, qui malgré toute l’estime et l’admiration que je lui voue, au vu de ses efforts sans fin et ses accélérations supersoniques… faut qu’il bosse ses frappes bordel !! xD

  5. #50556 Illustration du profil de superzel 39

    On a vu un valdivia plus bas qu’à l’accoutumée, un démé n’diaye qui s’est cherché durant tout l’match (il vaut rien loin de son aile gauche… offerte à lalaïna), mais le jeune bela montre match après match, qu’il sera un monstre en attaque à l’avenir. il peut frapper au but de partout. on a encore vu sa belle frappe en pivot ce soir, geste qui demande une explosivité rare. engrange petit, engrange ^^

  6. #50553 Illustration du profil de RCL 1

    Ancelotti, Ranieri, même combat! Défense et contres point. Pas beau à voir mais efficace. Quand on voit le jeunes que produisent nos sang et or on ne peut être que déçus par la différence entre les 2 équipes ai classement mais pour moi le problème est l’ère Garcia du début de saison! Si seulement siko l’avait remplacé dès juillet..

  7. #50549 Illustration du profil de NicoLens 100

    On n’a rien à envier à Monaco. Quel triste leader, malgré le fric qu’ils ont. Incapables de produire du jeu, ils jouent la défense et le contre, c’est tout. C’est le psg de la L2.
    Lens méritait au moins le nul. On manque encore d’efficacité et d’expérience. C’est dommage!

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close