Lens-Tours : L’incidence du résultat

rclensois.fr vous propose désormais d’analyser en détail les éventuelles conséquences de chaque scénario possible, à savoir en cas de victoire , match nul ou défaite des Sang & Or. Aujourd’hui, ce sont les incidences du résultat de la rencontre entre Lens et Tours que nous vous proposons d’analyser.

En cas de victoire lensoise :
Le public lensois attend logiquement une victoire des siens ce lundi contre Tours. La victoire semble largement à la portée des lensois même si  les tourangeaux se situent actuellement à la 7ème place du Championnat de France de Ligue 2. Il faut dire que l’absence de plusieurs joueurs cadres, comme Aruna Dindane, Sébastien Roudet, et Razak Boukari viendrait s’ajouter à la mauvaise série lensoise, entamée lors de Lens-Troyes. Si Lens venait à l’emporter contre Tours, les Sang & Or prendront 4 points sur ses poursuivants directs, Strasbourg et Metz, et tout de même 8 points sur Montpellier, actuel 4ème.

En cas de match nul :
Si Lens venait à prendre un point lors de la venue de Tours, les lensois continueraient sans aucun doute, leur période de moins bien, puisque les hommes de Jean-Guy Wallemme n’auront pris que 3 points en 4 matches (1 contre Angers, un contre Guingamp et un contre Tours, plus une défaite contre Ajaccio). Bollaërt pourrait dès lors commencer à s’agacer d’autant plus que la qualité de jeu des Sang et Or parait indigne d’un leader de Ligue 2. Lens passerait donc de 8 points d’avance sur le second, Metz à la 24ème journée, à seulement 2 points après Tours-Lens.

En cas de défaite :
La victoire à l’arrachée de Strasbourg à Troyes (Les strasbourgeois étaient menés 1-0 mais un doublé de Lacour a permis aux alsaciens de l’emporter à la 92e) et celle sereine de Metz à Bastia (1-2) permet aux clubs de l’Est de revenir à un point des Sang et Or. Des Sang et Or, qui avaient tout de même 8 points d’avance sur leur dauphin et vainqueur du soir, Metz, au terme de la 24ème journée. Une avance, qui aura fondue comme neige au soleil. La crise d’installerait donc dans les têtes lensoises et la possibilité de la non-remontée serait alors déclarée par les médias et certains supporters.