Lens-Lyon : Avant match

Ce samedi à 21h, Lens et Lyon s’affrontent dans le cadre de la huitième journée de Ligue 1. Le temps est à la crise du côté de l’Artois, les Sang et Or doivent absolument se reprendre après leur piètre prestation au Mans. De leur côté, les lyonnais sont invaincus et comptent bien le rester, ils devront cependant faire sans beaucoup de leurs cadres. Match à suivre en direct sur rclensois.fr

Les groupes :

LENS : Kasraoui, Runje ; Chelle, El Adoua, Laurenti, Ramos, Sartre, Yahia ; Demont, Jemaa, Hermach, Kovacevic, Milovanovic, Sow ; Akalé, Boukari, Eduardo, Maoulida, Monnet-Paquet.

LYON : Lloris, Vercoutre -Cris, Seguin, Réveillère, Clerc, Cissokho, Kolodziejczak – Toulalan, Källström, Gonalons, Pjanic, Bastos, Ederson, Grenier – Govou, Belfodil, Tafer, Gomis.

Le onze probable lensois :

Runje – Demont, Chelle (cap.), Yahia, Ramos – Kovacevic, Hermach – Boukari, Eduardo, Jemaa – Maoulida.

La forme du moment :

Lens :

 V N D N D : L’heure est à la recherche désespérée de points. Même si Jean Guy Wallemme a affirmé préférer le jeu aux points, les lensois devront rétablir une série bien pauvre qui les rapproche de plus en plus de la zone rouge qui pourrait rappeler de biens mauvais souvenirs aux joueurs artésiens.

Lyon :

V V V N V : Lyon impressionne. Plus solides et plus réactifs que l’année dernière, les hommes de Claude Puel sont invaincus cette saison en championnat et cumule un bilan impressionnant de 13 points pris sur 15 possibles. La tâche s’annonce difficile mais pas insurmontable contre des lyonnais qui seront amoindris lors de ce déplacement.

L’homme à surveiller :

Lens :

Samba Sow : Lors du déplacement au Mans, le jeune milieu lensois a été l’un des rares à montrer des qualités intéressantes. Dans un match de haut niveau contre l’ancien septuple champion de France, le jeune milieu de terrain pourrait trouver une motivation supplémentaire pour montrer à son public que ses titularisations ne sont pas qu’un effet de mode.

Lyon  :

Miralem Pjanic : L’ancien meneur de jeu messin semble avoir trouvé le bon rythme. Médiatisé comme le remplaçant de Juninho, le jeune milieu de terrain lyonnais ne se concentre que sur le terrain et ça marche. Intenable en Ligue des Champions, « Miré » pourrait bien faire du mal à la défense lensoise, surtout si celle-ci lui offre des coups francs aux abords de la surface.

 

Le point faible :

Lens :

Le milieu de terrain : Malgré la volonté sans faille du jeune Samba Sow, le milieu de terrain de l’équipe lensoise semble avoir perdu de son éclat. Sans même évoquer la transparence du jeune Adil Hermach, Nenad Kovacevic peine à retrouver son vrai niveau, et Dejan Milovanovic peine à enfin le montrer sous ses nouvelles couleurs.

Lyon  :

La défense :  Touchée par les blessures, la défense lyonnaise pourrait être sérieusement remodelée. Orphelins de Boumsong, les lyonnais peinent à trouver leurs marques dans l’arrière garde et ne peuvent pas vraiment compter sur les performances de Bodmer. Ce dernier suspendu, Jérémy Toulalan devrait de nouveau faire l’intérim devant Hugo Lloris.