Règlement : La Montée et les Barrages saison 2018/2019

Pour l’exercice 2018/2019,
* Les places concernées pour la montée en Ligue 1 sont identiques à celles de la saison passée. A savoir que le champion de Ligue 2 et son dauphin sont directement promus, alors que le 3ème est qualifié pour les barrages de Ligue 1. Dans un premier temps, le cinquième affrontera le quatrième du classement (sur le terrain du 4ème), puis le vainqueur de cette confrontation jouera contre au 3ème (sur le terrain de ce dernier). Le vainqueur de cette dernière rencontre sera opposé au 18ème de Ligue 1 en barrages.

Pour la descente, les deux derniers du classement seront relégués en National, alors que le 18ème de Ligue 2 devra disputer les barrages face au 3ème du classement de National. Les matchs aller-retour sont les mardi 28 mai et dimanche 2 juin 2019***
SOURCE:

Ligue 2 : Présentation complète de la saison 2018-2019

rclensois 4

2 commentaires

  1. Illustration du profil de
    maryse

    Ignacio Aguillo tarde trop aux yeux de Joseph Oughourlian qui prend les choses en mains. « Je n’en pouvais plus, je n’avais pas de reporting, pas de chiffre, il n’y avait rien, on était à vau-l’eau. Ignacio n’était jamais là, il était une fois en Chine, une fois aux Antilles ou en Inde. Il faisait 50 deals à la fois et il ne s’occupait pas de Lens. » Arnaud Pouille, désormais directeur général, est nommé le 13 mars 2017 alors qu’Ignacio Aguillo sort de l’organigramme. Ce dernier invoque des problèmes d’ordre privé et reconnait qu’il ne pouvait pas consacré assez de temps au club. Le nouvel organigramme s’attarde à régler les différents problèmes financiers qui peuvent survenir au RC Lens ou encore les mercatos mal gérés, celui de l’été 2017 étant reproché à Ignacio Aguillo et Alain Casanova. Selon l’enquête, Cyrille Bayala aurait par exemple été acheté 1,65 million d’euros au Sheriff Tiraspol et Moussa Maazou 1,2 million à Ajaccio. Des joueurs arrivés en 2016 ont aussi eu de gros salaires comme Cristian Lopez, John Bostock ou Nicolas Douchez, à environ 300 000 euros bruts par an. S’en suivra un changement de directeur sportif, Eric Roy remplaçant Jocelyn Blanchard. Le club continue d’évoluer. Comme on le sait, l’Atletico Madrid se retire définitivement laissant Solferino seul aux commandes.. Les dirigeants espagnols n’ont pas répondu à l’invitation de nos confrères pour apporter leur éclairage sur les motivations de ce départ. Gervais Martel a quant à lui laissé la présidence en juin dernier après avoir cédé ses responsabilités opérationnelles, Joseph Oughourlian devenant le président et non plus seulement l’actionnaire.
    Le 20 août 2017, Joseph Oughourlian prévient personnellement Miguel Angel Gil Marin, le patron de l’Atlético de Madrid, qu’il va limoger l’entraîneur Alain Casanova et nommer Erik Sikora à sa place. « Erik est notre entraîneur de l’équipe B et est une figure historique du club (il était l’un des joueurs de l’équipe qui a gagné le championnat 98), beaucoup aimé par les supporters », écrit Oughourlian à son actionnaire minoritaire. « J’espère que ce sera notre « Cholo » (surnom de Diego Simeone, le charismatique entraîneur argentin de l’Atlético NDR) ».

    « Là quelque part, Gervais reprend la main pour finir le mercato », explique l’actionnaire majoritaire. « On fait un deuxième mercato tout aussi mauvais. Là, ça me coûte beaucoup d’argent sur trois joueurs qui sont Bayala, Maazou et Markovic ». Selon des documents financiers transmis par Lens à la DNCG, Cyril Bayala a été acheté 1,65 million, Moussa Maazou 1,2 million (hors bonus).
    Le 20 novembre 2017, la « situation des associés minoritaires » est à l’agenda du conseil d’administration. Le retrait de l’Atlético de Madrid est officialisé le 19 décembre par un communiqué du RC Lens. « L’accord conclu concerne la reprise par Solferino, des 34,6% du capital du Racing Club de Lens détenus par Atlético Madrid soit l’intégralité de sa participation dans l’institution artésienne. Une requête sera déposée en ce sens dans les tout prochains jours auprès du Tribunal de commerce de Paris afin d’être autorisé à réaliser l’opération suite aux engagements pris en mai 2016 dans le cadre du plan de reprise du Club. »

    Aujourd’hui, ce retrait n’est pas encore effectif, même s’il est bel et bien acquis. D’après les comptes 2017 de Solferino, parus au registre du commerce et des sociétés du Luxembourg le 30 octobre dernier, « conformément à l’acte notarié du 18 décembre 2017, relatif à l’achat des 10 854 actions représentant 34,65% du capital du RCL au prix de 3 000 000 euros », la société de Joseph Oughourlian « acquerra ces actions lorsque la condition suspensive du tribunal sera remplie jusqu’au 23 mai 2019 ».

  2. Illustration du profil de
    maryse

    Je n’avais pas prévu l’absence de MESLOUB contre Niort :

    Les compos probables :
    RC Lens : Leca – Centonze, Duverne, Fortes, Haïdara – Gillet (cap.), Ba – Gomis, Diarra, Chouiar – Bencharki.
    Remplaçants : Vachoux (g.), Ambrose, Bellegarde, Doucouré, Kyei, Mendy, Sagnan.

    CA Y EST ON Y ARRIVE !
    Paris fc contre Metz et Lens reçois Niort ! Lens peut reprendre la 4ème place !
    1 NUL contre Paris FC et Lens sera à 6 points du 3ème au pire et 4 points au mieux !
    Oui si Lens veut absolument aller chercher la 2ème place, CA commence aujourdhui !
    Tous à Bollaert, Allez Lens pour les 5 prochaines rencontres !

Les commentaires sont fermés.