Lens veut regarder vers l’amont

Lens veut regarder vers l’amont

Victorieux à Auxerre, Sedan et Nîmes, Lens peine encore à s’imposer sur sa pelouse. La réception de Laval doit permettre aux Sang et Or de faire le plein devant leurs supporters, et ainsi lever un peu plus les yeux vers le podium.

Revoir ses objectifs à la hausse. Passer de la mission maintien à l’espoir de montée. Entrevoir enfin un rayon de soleil dans un ciel bien chargé depuis des années. Au soir de la débacle nantaise il y a tout juste deux mois, celui osant employer le terme podium se voyait rire au nez. Au plus fort de la crise, le troupeau d’Eric Sikora n’avait d’autre choix que de se faire discret et taire une ambition de L1 vite envolée. Mais les « pinpins » se sont mués en footballeurs. Terminé ce sentiment de rejet vis à vis de Jean-Louis Garcia, l’adhésion au projet du staff emmené par Eric Sikora est complète. Mais pour réellement prétendre à viser le haut du tableau et tutoyer les Caen, Monaco ou Nantes, décrocher les trois points à Bollaert-Delelis représente la prochaine étape logique. Poursuivre donc les bons résultats obtenus à l’extérieur comme l’espère Jérôme Le Moigne : « On ne doit pas s’enflammer car on sait que cet équilibre est fragile. Il faut continuer avec humilité et surtout poursuivre les efforts lors des entraînements. En ce moment, ça paye en match ! » Tâches aux artésiens de faire augmenter le prix de l’addition à la maison. Mais devant eux, les Tango lavallois ne viendront pas faire de la figuration.

Trois succès de rang

Istres, Alres, Dijon. Ces trois clubs viennent successivement de chuter face au réveil mayennais. Dix-neuvième fin octobre, les hommes de Philippe Hinschberger talonnent le Racing au classement. Neuvième, ils peuvent faire coup double et laisser sur place les Sang et Or. Si les coéquipiers de l’ancien lensois Bilal Hamdi ne chercheront pas à décrocher la victoire à tout prix, ils ne devraient pas offrir sur un plateau un nouveau succès aux artésiens. « Aujourd’hui, tous les matchs sont importants, tous les points sont importants pour toutes les équipes. On n’a peut-être quelques difficultés à se créer des situations à domicile, donc les équipes attendent et procèdent par contre », analyse le coach lensois. Laval ne fera pas exception à la règle et essayera de calmer les ardeurs des attaquants sang et or. Un domaine offensif qui est encore et toujours le point faible de l’équipe artésienne. « Il n’y a pas que les attaquants. Cela part de derrière. Dans les premières relances, il faut peut-être libérer le ballon un peu plus vite, mettre un peu plus de mouvement », explique Eric Sikora, qui met en évidence le manque de solution sur le front droit de son attaque. « Aujourd’hui, il n’y a que Ange-Freddy Plumain. Mais il n’a que 17 ans, il ne faut pas le cramer. »

 « Tout le monde s’enflamme »

Après six matchs sans défaite, ponctués de quatre succès, les Sang et Or se sont donc remis sur le droit chemin et se donnent le droit d’y croire. Si les trente points espérés d’ici la trêve sont atteints, la seconde partie de championnat pourrait s’avérer palpitante pour les joueurs mais surtout pour les supporters du RCL. « On ne peut pas leur empêcher d’espérer. » Conscient, Eric Sikora souhaite néanmoins calmer les plus optimistes. « Mais au club, je le connais bien. Dès que l’on a des résultats, tout le monde est optimiste, tout le monde s’enflamme un peu. Et dès que c’est négatif, c’est la fin du monde et c’est la catastrophe. » Jouer, gagner et avancer, la mission artésienne semble simple. Regarder vers l’amont en sera la récompense.

Laurent Mazure

Liens : Résultats / Calendrier du RC LensClassement du RC Lens
rclensois 4.5

Il y a 3 commentaires .

Illustration du profil de
dedelevago

Et bien, voila, super, une bonne victoire à domicile, cela faitbeaucoup de bien,

0 0
Illustration du profil de
loulou59

jeux de mot RAMOUCHO LOL

0 0
Illustration du profil de
dedelevago

C'est sur il ne faut pas s'enflammer. Cependant, les résultats avec Eric sont beaucoup plus positifs qu'avec Jean Louis. Il faut croire qu'Éric sait se faire respecter. 7ème avec 22 points est beaucoup mieux à visualiser que 17ème avec 7 ou 8 points, comme cela a été le cas sous Jean Louis. Maintenant, il faut sortir le bleu de chauffe à BOLLAERT - DELELIS. Ils doivent impérativement gagner à domicile pour maintenir la pression avec les clubs de la tête de championnat. Il faudra se méfier de VIALE (principalement). Il faudra une très bonne défense, un bon gardien (comme je l'ai vu à NIMES), et surtout trouver les avants, leur donner de bons ballons, trouver les ailiers pour de bons centres. Il faut une très belle équipe conquérante, ce qui n'a pas été après les réceptions notamment de Monaco où un cinglant 0 - 4 avait clôturer le match. Il faut également renflouer le goal-avérage. A - 5 ce n'est pas très glorieux. ALLEZ LENSOIS, VOS SUPPORTERS SONT LA, ça fait un bout de temps que je n'ai pas formuler cette phrase mais je suis fier de la répéter ALLEZ, LENSOIS, VOS SUPPORTERS SONT LA.

0 0