Leclercq : «coup de fatigue»

Le RC Lens a confirmé mercredi, dans la matinée, l’information de L’Equipe concernant le malaise subi par Daniel Leclercq, mardi matin. Le club, dans un communiqué publié sur son site internet, parle d’un «coup de fatigue».

«Suite à un coup de fatigue survenu mardi matin avant la séance d’entraînement, Daniel Leclercq a effectué des examens médicaux dans l’après-midi auprès de son médecin traitant». Souhaitant dissiper les doutes sur la santé du directeur technique du club, qui avait été victime d’un infarctus en 1995, le Racing assure qu’il «assistera ce mercredi matin à l’entraînement qui a lieu à huis clos au stade Bollaert».

Le RC Lens ne dit pas que le  »Druide » dirigera la séance, ni surtout s’il sera sur le banc de touche, samedi contre Bordeaux, lors du match de la 38e journée qui va décider du maintien du club, actuellement relégable. L’Equipe révèle, dans son édition de mercredi, que Daniel Leclercq a connu mardi des sensations étranges et inquiétantes qui l’ont obligé à déléguer entièrement l’entraînement à Jean-Pierre Papin, Colbert Marlot, Cyril Moine et Jean-Pierre Lauricella.

Source : lequipe.fr
rclensois 5