Qui est la nouvelle recrue lensoise ?

Lensois depuis hier, Eduardo arrive comme un inconnu ou presque en Artois. Ou presque, oui, car malgré ses petites statistiques (8 buts cette saison en L2), Eduardo est l’héros de l’En Avant Guingamp. Auteur d’un doublé lors de la finale de la Coupe de France, les guingampais peuvent remercier leur attaquant auriverde. Eduardo, c’est avant tout un mec bien, qui aime jouer et veut se faire remarquer. Alors qu’il a signé un contrat de trois années hier (voir notre exclusivité ici ), rclensois.fr vous propose le portrait du nouveau lensois.

Débarqué à Guingamp en 2007 en provenance du Grasshopper Zürich où il avait inscrit 20 buts en 125 matchs en Ligue 1 suisse, Eduardo est à l’époque un illustre inconnu. Arrivé au mercato hivernal, il inscrit 4 buts lors de sa première demi-saison en Bretagne. Pour sa deuxième saison à Guingamp, il marque à 10 reprises en Ligue 2 en 25 matchs. Il décide de rester en Bretagne malgré sa volonté de gagner des trophées. En 2008-2009, saison dans laquelle Lens évolue en Ligue 2, il se fait repérer par de nombreux clubs, comme Nancy et Lens. Le club lorrain a même fait le forcing cet hiver pour s’attacher les services de l’attaquant brésilien de l’En Avant Guingamp, mais les dirigeants guingampais, qui souhaitaient conserver leur attaquant afin d’obtenir le maintien et pourquoi pas gagner la Coupe de France, mais la tâche semble être difficile à accomplir. Et pourtant, le brésilien de naissance, suisse par naturalisation, a emmené à lui seul, son équipe vers la Coupe de France. Auteur d’un superbe match contre Toulouse en demi-finale, il confirme son étonnante forme en inscrivant un doublé en finale de Coupe de France contre Rennes. 

"Remercier Eduardo"

Après cette performance de haute volée, Eduardo est annoncé un peu partout en France. Strasbourg, Sochaux, Nancy, Bordeaux, Marseille… Nombreux sont les clubs qui s’intéressent au joueur de Guingamp. Mais un club semble plus chaud sur le dossier : Le Racing Club de Lens. Intéressé bien avant la finale de la Coupe de France, les Sang et Or du président Gervais Martel semblent avoir une longueur d’avance sur les autres clubs. D’ailleurs, après la signature du brésilien, Martel confirme que son club souhaitait s’attacher les services d’Eduardo bien avant la finale : « C’est un garçon que nous suivions depuis pas mal de temps » confirmait le patron lensois. « Surtout, c’est un homme de parole. Malgré l’appel des sirènes après la finale de la coupe de France, il est resté fidèle à son engagement avec nous. C’est très important à mes yeux ». Eduardo Ribeiro Dos Santos de son vrai nom est donc lensois et ce pendant trois ans au moins.

Son choix était déjà fait

Alors que les clubs de Ligue 1 lui font les yeux doux, Eduardo reste sur sa position et choisit de rejoindre le Racing Club de Lens. Les premiers mots du joueur à Lens sont d’ailleurs très élogieux envers le club du bassin minier : « Après avoir découvert la France et le championnat de Ligue 2, il est temps pour moi de passer au niveau supérieur. Lens est dans les cinq plus grands clubs français. C’est peut-être une petite ville, mais c’est une grande équipe avec des supporters extraordinaires comme hier soir encore… Je suis fier de porter bientôt ces nouvelles couleurs ». Quoiqu’il arrive, Lens aura réalisé une belle opération niveau financier puisqu’Eduardo est arrivé en étant libre, alors que le club de Gervais Martel connaît des difficultés financières.

L’équipe d’rclensois.fr souhaite à Eduardo un très bel avenir au RC Lens.

                                                                                                                   Romain Bucquet pour Rclensois.fr

rclensois 4