Les mystères du mercato lensois

Si le mercato hivernal français est peu agité, celui du RC Lens l’est encore moins. A quelques jours de la fin du mercato, le RC Lens n’a pour l’instant pas recruté le moindre joueur. Bizarre, lorsque l’on sait que Lens est l’une des équipes françaises les plus actives sur le marché des transferts. Gervais Martel annonçait il y a peut que Lens n’enregistrerait pas d’arrivées tant qu’il n’y aurait pas de départ… Seulement voilà, à ce jour, Lens a enregistré deux départs, et d’autres pourraient suivre.   Le point en détails, des mouvements possibles, d’ici la fin du mercato…

Le problème du milieu de terrain

Pendant la trêve d’été, nombreux étaient les supporters qui redoutaient le trop grand nombre de milieux de terrain au Racing. Cependant, en faisant les comptes, seuls 3 joueurs (en ne comptant pas les joueurs de l’équipe réserve) sont capables d’évoluer au poste de milieu défensif : Nenad Kovacevic, Sidi Keita et Adil Hermach. Kader Mangane a quitté Lens pour rejoindre Rennes lors de la fin du dernier mercato, et Julien Sablé a rejoint l’OGC Nice récemment. Lens, depuis le début de la saison,  s’oriente vers une stratégie avec deux milieux récupérateurs. Nenad Kovacevic, titulaire indiscutable, occupe ce poste. Le problème provient cependant de celui qui l’accompagne. En effet, Sidi Keita a montré clairement ses limites (cf : Paris SG-Lens) et Adil Hermach revient peut à peut de blessure. Le départ de Sablé à Nice laisse donc un grand vide au milieu de terrain. Dejan Milovanovic a clairement prouvé que le poste de milieu récupérateur ne lui convenait pas. Faudrait t’il donc acheter un nouveau milieu défensif ? Si tel est le cas, Pierre Ducasse, le milieu de terrain bordelais serait suivi. Concernant le problème venant du milieu de terrain offensif, Lens semble avoir trouvé sa perle rare, qui n’est autre que Dejan Milovanovic, qui commence à se faire remarquer à ce poste.

Le départ de certains cadres ? 

Ce n’est un secret pour personne, avec la Ligue 2, le Racing  a divisé par deux son budget. Le club se doit donc de rééquilibrer les comptes, avant la fin du mois de juin, date à laquelle les clubs sont examinés par la DNCG (Direction Nationale de Contrôle de Gestion). Gervais Martel, le président du Racing, parlait d’un déficit de près de 15 millions d’euros. Le départ de Julien Sablé à Nice aurait rapporté un million d’euros aux caisses du club, tandis que le transfert définitif de Nadir Belhadj en aurait rapporté environ 5. Il manquerait donc près de 10 millions aux finances du RC Lens pour souffler. Cela passe donc par la vente inévitable des cadres comme Nenad Kovacevic et Aruna Dindane. Le premier a démenti tout départ avant la fin de saison (démenti confirmé par le président du club), tandis que le second, qui revient juste de blessure, voit sa valeur sur le marché des transferts insuffisante au vue des dirigeants du Racing (quelques clubs anglais, comme West Bromwich et allemand, notamment Hoffenheim, seraient intéressés). A quelques jours de la fin du mercato, Lens semble donc avoir du mal à rééquilibrer ses comptes. Dernièrement évoqués, les départs des jeunes joueurs prometteurs du RC Lens, Razak Boukari et Kévin Monnet Paquet pourraient être une solution de repli. Le premier serait suivi de près par l’OGC Nice et Rennes. « KMP » serait lui suivi par le voisin et rival lillois (Source :  La Voix des Sports). Les deux attaquants lensois ont pourtant récemment prolongé leurs contrats avec Lens. Issam Jemâa, en mal de temps de jeu, ne dispose actuellement pas d’offres concrètes. Selon nos informations, l’international tunisien serait toutefois sur les tablettes de Caen (où il fut prêté dernièrement) et Le Havre. De son coté, Yohan Demont pourrait lui aussi quitter le club. En effet, en cas d’offre suffisante, l’ancien ajaccien pourrait rejoindre Lorient, récemment interessé (voir ici).Dans tous les cas, le Racing devra dégresser afin de parvenir à réequilibrer son budget.

Alors, doit –t’on nous attendre à des départs surprise et des arrivées inattendues ? La fin du mercato, samedi soir, minuit, nous le dira…

          Article de Romain Bucquet

1 commentaire

  1. Illustration du profil de
    davidhouliez

    MILOVANOVIC, depuis son arrivée, est mal palcé et il est malheureux au 26 janvier se voir qu’ilest bien meilleur offensif, mais bon…..
    quant au budget, encore une fois, gervais n’a qu’a les sortir se sa tirelire persoo
    si lens remonte en D1, sans kova, san dindane, sans kmp, sans boukari, san s demont, autant rester en L2.
    messieurs les dirigeants de lens, arrêter de vous lamenter sur votre budget, donner aux supporters lensois, une vraie equipe de L1, sinon reston en L2…..

Les commentaires sont fermés.