Gervais Martel  » Peut être un départ »

En cette période de mercato hivernal, les rumeurs de transferts affluent dans la presse, et, après les joueurs,  c’est au tour du président lensois Gervais Martel de faire le point sur les arrivées et les départs. Selon G. Martel, il est possible que le club enregistre des départs. Aruna Dindane fait partie des joueurs qui devraient quitter le navire lensois courant le mois de janvier. Toutefois, Martel exclue le départ prochain de Nenad Kovacevic, le milieu lensois, courtisé par les ténors européens.Du coté des Arrivées, Gervais Martel ne dément pas la piste menant à Bruno Cheyrou. Voici l’intervieuw intégrale donnée par mercato365.com :


Gervais Martel, quel bilan tirez-vous à mi-saison ?

Le bilan n’est pas si mal que ça. On est premier avec cinq points d’avance sur le quatrième (ndlr : Boulogne-sur-Mer). Il faut toujours mettre la mire par rapport au quatrième. On aurait pu faire un écart un peu plus important, notamment sur les deux matchs perdus à domicile en décembre (ndlr : face à Sedan et Montpellier). Mais il vaut mieux être dans cette position que d’avoir cinq ou six points de retard. C’est moyen plus.
 


Avez-vous eu des inquiétudes en début de saison sur la capacité de votre équipe à s’adapter à la Ligue 2 ?

On a toujours des inquiétudes. Lorsqu’on perd le deuxième match à Vannes, on se rend compte que la Ligue 2 n’est pas simple. Nous avons également eu des inquiétudes sur l’approche mentale des joueurs par rapport à la Ligue 2. Quand on est un club comme nous qui avons joué les premiers rôles en L1, ce n’est jamais simple. Assez vite, on s’est remis dans le jeu avec une remise en cause. Globalement, ça ne s’est pas si mal passé.
 


Avez-vous gambergé sur la capacité d’adaptation de votre groupe ?

Sur le terrain, ça va vite et on n’a pas trop le temps de gamberger. Même s’il y a eu des hauts pendant les trois quarts de la saison et un peu de bas au mois de décembre… On a été inquiet même si on a été capable d’aller gagner à Reims et de battre Brest lors du dernier match. On ne va pas trop gamberger parce qu’on va reprendre par un match difficile à Boulogne. On enchaîne avec le PSG en Coupe de la Ligue. On sera rapidement fixé, d’ici à la fin du mois de février, sur nos réelles capacités. Elles existent parce qu’on a un effectif qui est important et qui peut faire face à des blessures, des problèmes de terrain ou des problèmes de suspension. Je pense que c’est ça la chance du RC Lens aujourd’hui.
 


Préparez-vous déjà la saison prochaine ?

On n’en est pas là. On a gardé beaucoup de joueurs qui étaient en L1. On est concentré pour bien passer les échéances qui sont toujours compliquées en reprise de championnat. On verra ça quand le temps sera venu. Il ne faut jamais aller plus vite que la musique.
 


Le Mercato sera-t-il rythmé du côté du RC Lens ?

Non, il ne le sera pas. On a peut être un joueur qui partira mais on va rester globalement avec le même effectif qui a disputé la première moitié du championnat.
 


Aruna Dindane partira-t-il ?

C’est possible. Si je vous dis l’inverse, je vous mentirais. Pour l’instant, Aruna n’a pas eu beaucoup de temps de jeu à cause de ses blessures. Ce n’est pas ça qui va modifier l’aspect sportif.
 


Marseille, Rennes et des clubs anglais seraient intéressés. Qu’en est-il ?

Je ne vais pas vous en dire plus. Il y a aujourd’hui beaucoup de clubs qui regardent Aruna. Aujourd’hui, ce dont il a besoin, c’est de retrouver la compétition. Assez vite j’espère avec nous lors des prochains matchs.
 


La porte est-elle ouverte pour un départ ?

La porte est ouverte pour lui, c’est clair. Si d’aventure, on n’a pas ce qu’on souhaite non plus, il restera là. Il n’y a pas de souci.
 


Le transfert définitif de Nadir Belhadj à Portsmouth est-il une bonne nouvelle ?

C’est une bonne nouvelle aussi pour le joueur. Il avait pris l’option de partir en Angleterre et on l’avait accompagné avec une option en fonction des matchs joués. Il les a réalisés : ça prouve qu’il a été bon. On est en train de finaliser ça parce tout n’est pas encore réalisé avec le club anglais.
 


Nenad Kovacevic est-il également sur le départ ?

Non, il reste jusqu’à la fin de saison. L’objectif est d’essayer de monter donc ce n’est pas de laisser partir nos joueurs.
 


Avez-vous reçu de nombreuses sollicitations pour Kévin Monnet-Paquet ?

Pour l’instant, ce n’est pas le sujet de discussion. On a besoin de Kevin qui nous a marqué six ou sept buts. On a besoin de nos joueurs pour remonter. L’objectif est d’être en L1 au mois de juin et donc de garder plus qu’une ossature puisqu’il y aura très peu de départs.
 


Allez-vous être actif au rayon des arrivées ?

Je ne pense pas parce qu’on a 24 ou 25 joueurs, plus des jeunes qui frappent à la porte. On a de quoi faire.
 


Confirmez-vous un intérêt pour Bruno Cheyrou (Rennes) ?

Pas plus Bruno Cheyrou qu’un autre. C’est un joueur qu’on aime beaucoup qui joue sur un poste de milieu récupérateur. A Lens, on a suffisamment de joueurs dans ce domaine-là.
 


Cela n’est pas d’actualités non plus pour Pierre Ducasse (Bordeaux) ?

Non, absolument pas.

 

Quid de Thierry Doubai de Berne ?

Non plus. Ce sont des rumeurs qui n’ont pas de fond. Sur les milieux récupérateurs, on a en quatre : Kovacevic, Sablé, Keita plus Hermach qui a été éloigné des terrains en raison d’une pubalgie. On en a plus qu’assez. Ce sont simplement des rumeurs habituelles du Mercato.

2 commentaires

  1. Illustration du profil de
    davidhouliez

    DONC TOUT VA BIEN, 1 depart, 0 arrivées, parole de president

  2. Illustration du profil de
    rubio62

    Normal que Aruna parte, mais bon…

Les commentaires sont fermés.