Rémy Labeau Lascary, à la force du travail

Il y a des trajectoires fulgurantes, d’autres linéaires. Celle qu’a empruntée Rémy Labeau Lascary (20 ans en mars) est un peu moins rectiligne. En « difficulté en N3 et en crise de confiance, il y a quelque mois encore », soulignait récemment Franck Haise, l’attaquant délié (1,88 m) originaire des Abymes a pourtant signé son premier contrat pro avec son club formateur, début janvier.

« J’ai juste eu un gros déclic, un jour. Je me suis dit que j’avais une chance d’y arriver et que je ne voulais surtout pas avoir de regrets. J’ai eu la chance d’effectuer la fin d’année 2022 avec les pros. Ça m’a fait grandir. Je dois travailler encore plus, progresser encore », avouait celui que, gamin, Neymar faisait rêver, après un match avec la réserve face à Chantilly, il y a une quinzaine de jours.

Dans le groupe depuis la reprise post-Coupe du monde, il enchaîne les entrées en jeu, la première à Nice (0-0) le 29 décembre (26 minutes), cinq en Ligue 1 à ce jour, assorties d’une titularisation en Coupe contre Linas-Montlhéry (N3).

Lire l'intégralité de l'article sur

3 commentaires

  1. #100381 Fab76 122 -

    … il faut qu’il grandisse…. il faut lui laisser le temps…

  2. #100327 NicoLens 232 -

    Il est encore jeune, il a une bonne marge de progression.

  3. #100311 Fab76 122 -

    Un jeune joueur qui lorsqu’il sera en pleine possession de ses moyens, risque de faire mal. Un premier but en pro le délivrerait d’une bonne épine du pied…

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close