RC Lens – Lyon : du lourd sur la route du Racing

Relancé par sa victoire contre Bordeaux (3-2), même s’il a tremblé quand la lanterne rouge est revenue de 3-0 à 3-2, le RC Lens aura affaire à plus lourd ce samedi, dans un stade Bollaert-Delelis qui fera à nouveau le plein, avec une tribune Marek rouverte.

Lyon ne le devance que d’un point au classement (7e avec 37 pts) mais il a gagné quatre de ses cinq derniers matchs (trois victoires malgré tout pour Lens dans le même temps) et surtout impressionné contre Nice lors de la dernière journée (2-0), avec l’apport notamment de ses recues hivernales Romain Faivre et Tanguy Ndombele.

Quel Lyon  ?

« Je n’ai vu aucun match pendant lequel on était stable pendant 90 minutes, a expliqué Peter Bosz, le coach lyonnais, en conférence de presse, jeudi. On a réussi à le faire face à Nice pour la première fois. Si on veut être régulier, on doit continuer. »

«
 C’est une équipe qui est en confiance,
atteste Seko Fofana, le capitaine artésien. J’ai regardé le match face à Nice, qui est une équipe très forte : j’ai trouvé une grande équipe. Maintenant, à nous de jouer comme on sait faire même si je dirais que Lyon est favori. »

Avis partagé par son entraîneur, Franck Haise : « Les Lyonnais ont fait un match collectivement énorme face à Nice qu’ils ont totalement étouffé. Ils n’ont rien laissé, un tir, une tête à la 73e. » Et de relever aussi que l’OL a souvent payé son inefficacité dans la première partie de saison mais que « c’est une équipe qui se crée beaucoup d’occasions, la 3e du championnat. C’est elle qui a le plus gros différentiel entre le nombre d’occasions créées jusqu’à maintenant et le nombre de buts marqués. Si c’était un peu plus équilibré, ils auraient plus de points qu’aujourd’hui. »

Lire aussi
RC Lens – Lyon : Seko Fofana et Tanguy Ndombele, la lutte d’influence

Cela dit toute l’implication que les Lensois devront mettre dans leur animation défensive, eux qui sont trop souvent débordés ces derniers temps et manquent de constance au sein de leurs matchs. Et si l’OL, renforcé par l’arrivée du milieu internation Tanguy Ndombele au mercato d’hiver, presse aussi haut et fort que contre Nice, trouver des situations peut s’avérer compliqué.

« C’est une équipe très forte au milieu car elle sait étager plusieurs joueurs, continue Franck Haise. Elle sait également très bien jouer la profondeur de manière très intelligente. Elle est là pour jouer le très haut de tableau. Elle est attendue On a travaillé certaines petites choses, on va essayer de les mettre en place pour lui poser des problèmes. Pour faire un résultat contre cette équipe, il faudra sortir un gros match sur tous les plans. »

Lire l'intégralité de l'article sur

1 commentaire

  1. #95616 Illustration du profil de Fab76 51

    Une équipe lyonnaise en pleine forme, une équipe lensoise qui semble revenir, un bon match en perspective…

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close