Pour Franck Haise, « il faut switcher mentalement à la perte de balle »

La piste Poreba ne s’est pas concrétisée pendant le mercato hivernal, est-elle abandonnée ?

« On n’abandonne pas les pistes qu’on travaille. Sur la fin de mercato, on a fait le prêt de Jonathan Varane pour qu’il prenne de l’expérience et grappille du temps de jeu en compétition. »

Après les défaites contre Marseille et Monaco, quels enseignements avez-vous tiré ?

« Ce sont deux matchs différents. On peut dresser un parallèle avec le match de Coupe contre Lille, le scénario est très proche, on est plutôt dominateurs sur les entames et les premières occasions, et chaque fois en l’espace de quelques minutes on prend des buts sur transitions. On a repris toutes les occasions concédées avec l’ensemble du groupe : d’abord, les ballons perdus dans l’animation offensive et qui sont évitables. Si on donne moins de munitions à l’adversaire… Et il y a des choses au moment des transitions et dans les 5-6 secondes après la perte de balle qui sont importantes, toutes les occasions de Monaco sont là. Mais je ne pensais pas, après un quart d’heure, qu’on perdrait 3-0 un quart d’heure plus tard. Il faut progresser, travailler, apprendre des erreurs. »

Quels sont les axes de progrès sur lesquels vous devez travailler ?

« Contre Rennes, on avait décidé d’être très dense, avec un bloc moins haut, et moins de volonté d’aller chercher l’adversaire. Tout le monde a bien défendu, on n’a rien concédé. Hier j’ai pris les trois défenseurs centraux pour montrer tout ce qu’on doit corriger. On a un état d’esprit très joueur que je prône, mais je ne prône pas de ne pas être rigoureux ni très concentré. Il y a des périodes où on a le ballon et des périodes où on ne l’a plus, ou on le perd. Là, ça switche, et c’est là qu’il y a des choses à corriger, on l’a vu en vidéo. Il y a d’abord une question de principes, moins on s’ouvre, plus on est attentiste, prêt à contrer : on encaissera moins de situations, notamment sur les transitions. Mais est-ce que c’est qu’on veut faire, non. Il y a un switch mental important à faire quand il faut passer d’une action à une autre. »

À quoi vous attendez-vous contre cette équipe de Lorient ?

« Ces dernières semaines, on a beaucoup joué des très très gros, mais on a aussi vu contre les autres, notamment Saint-Étienne qui a fait un très bon match contre nous alors qu’on avait raté notre première mi-temps, ça pouvait être compliqué. Il faut d’abord mettre les ingrédients parce que Lorient défendra crânement ses chances sur ce que je vois de leurs derniers matchs. Ils ne sont pas toujours heureux ou en réussite. Je ne pense pas qu’ils s’ouvriront autant que ça. Ils sont capables de faire très mal sur les transitions et sont intéressants sur l’animation offensive, ça se joue à pas grand-chose. »

Comment allez vous organiser les titularisations de vos gardiens dans le cadre de l’alternance ?

« Ils enchaîneront normalement deux matchs, deux matchs. »

Lire l'intégralité de l'article sur

1 commentaire

  1. Illustration du profil de Fab76

    J’ai comme l’impression qu’il faut switcher beaucoup de chose en ce moment. D’abord, les équipes nous connaissent tellement bien maintenant qu’il faut essayer de changer de système de jeu pour certains matchs, sortir les joueurs en méforme actuellement (Médina, Kakuta, Frankowski entre autres), je pense que l’on a ce qu’il faut pour les remplacer (Haïdara, Pereira Da Costa, Machado après sa blessure, voire Jean comme piston pourquoi pas) et enfin j’espère que Ganago nous reviendra en pleine possession de ses moyens pour nous claquer quelques buts qui nous feront du bien.

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close