Plusieurs groupes ultras suspendent leurs activités en raison du coronavirus

Les premières journées de Ligue 1 s’annoncent avec peu de spectateurs et un minimum de ferveur dans les tribunes. Les Gladiators Nîmes 1991 ont par exemple décidé de ne plus se rendre au stade des Costières en raison des menaces que fait peser le Covid-19. Par ailleurs, les Red Tigers, le groupe ultra du RC Lens, ont annoncé dans un communiqué qu’ils mettaient entre parenthèses leurs activités, à domicile comme à l’extérieur. Selon eux, les contraintes sanitaires liées à l’épidémie de coronavirus les empêchent de soutenir normalement les Sang et Or : jauge réduite, tribune Marek fermée et mesures de distanciation imposées.

Les ultras de Nantes et de Lorient ont également annoncé qu’ils renonçaient à animer les tribunes tant que la situation sanitaire imposerait des mesures de protection qu’ils jugent incompatibles avec ce moment de partage populaire et festif que sont les matches.

publié le 17 août 2020 à 18h28 mis à jour le 17 août 2020 à 19h42

Lire l'intégralité de l'article sur
rclensois 5

New Report

Close