Ligue 1: pour Jonathan Clauss, Lens n’a «pas grand chose à se reprocher»

Quel sentiment vous laisse ce résultat nul (1-1) ?

« Un sentiment très positif. Nous sortions de deux défaites, nous étions menés 1-0 et nous revenons, oui c’est très positif. Même s’il y a forcément un peu de frustration de ne pas prendre trois points. »

Que fallait-il de plus ?

« À l’image du penalty qui n’est pas transformé, il a manqué le dernier geste. Dans le jeu, c’était plutôt bon, mais il fallait un peu plus de maîtrise devant le but. À la mi-temps, nous étions frustrés. Nous réalisons une super première période mais nous sommes menés 1-0. On savait que Nantes allait vouloir garder le résultat et qu’il serait dur de déverrouiller la défense. On marque sur coup de pied arrêté, c’est assez rare. Après cette prestation, repartir avec zéro point aurait été frustrant. Nous n’avons pas grand-chose à nous reprocher sur ce match. »

Vous avez multiplié les centres mais ils n’ont pas toujours été bien exploités. Est-ce un point qui vous chagrine ?

« Des centres, j’en ai en effet touché pas mal, mais ils n’étaient pas spécialement adressés dans les meilleures zones. Ils n’étaient donc pas toujours faciles à exploiter pour le dernier geste. »

« À l’image du penalty qui n’est pas transformé, il a manqué le dernier geste. Dans le jeu, c’était plutôt bon, mais il fallait un peu plus de maîtrise devant le but. »

Vous avez failli marquer sur coup franc depuis l’entrée de la surface, le gardien étant obligé de détourner en corner. Cherchiez-vous le but ou un équipier ?

« J’ai hésité, j’ai voulu frapper… puis chercher quelqu’un. En fait c’est un peu entre les deux… »

Ce point pris suffit-il à vous rassurer pleinement après deux défaites ?

« Si nous avions pris trois points, nous serions pleinement rassurés. Nous ne le sommes donc pas à 100 %, mais je vais dire un bon 90 au regard de la prestation. Nous voulions alterner des moments de pressing et d’autres pour les aspirer de temps en temps. Il fallait aussi trouver une vraie assise défensive, nous sommes une équipe joueuse. Nous avons retrouvé la dynamique du début de saison et ça c’est bien. Maintenant, mercredi à Marseille, il va falloir gérer. »

Lire l'intégralité de l'article sur

New Report

Close