Ligue 1: les supporters de Metz interdits de déplacement à Lens dimanche

Un mois après les incidents du derby contre Lille, le Racing club de Lens s’apprête à retrouver du public dans son stade Bollaert-Delelis ce dimanche. Mais on ne devrait voir que des couleurs sang et or et n’entendre que les chants des supporters lensois. Comme on pouvait s’y attendre, les supporters du FC Metz ont interdiction de se rendre à Lens dimanche. Louis Le Franc, préfet du Pas-de-Calais, vient de prendre un arrêté en ce sens.

Pour justifier sa mesure, celui-ci met en avant le « lourd contentieux entre les supporters » et cite deux précédents : une agression de supporters messins en décembre 2011 et le caillassage d’un bus de supporters messins en avril 2012. La réunion préparatoire de sécurité aurait par ailleurs montré des « velléités d’affrontement toujours très fortes avec des risques majeurs de trouble à l’ordre public ».

Amende et prison

Le préfet interdit donc, selon l’expression consacrée, « à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du FC Metz ou se comportant comme tel » d’accéder au stade, mais aussi de se rendre aux abords du stade, dans le centre-ville de Lens et certaines rues de Liévin. L’arrêté vise aussi les supporters lensois qui seraient tentés d’aller perturber le sommeil des joueurs du FC Metz : ils ont interdiction de se rendre dans les arrondissements d’Arras et Béthune de vendredi 17 heures jusqu’à dimanche 15 heures. Enfin, la consommation d’alcool et la possession et l’usage de fumigènes sont également prohibés aux abords du stade. Ultime précision : les contrevenants à toutes ces mesures s’exposent à six mois de prison, 30 000 euros d’amende et un an d’interdiction de stade.

Lire l'intégralité de l'article sur

New Report

Close