Les Lensois se sont noyés en Bretagne

Trois occasions, trois buts en tout juste 30 minutes de match. Brest a été d’une efficacité terrible face à des Lensois qui ont payé leur passivité dans une zone où ils auraient dû être plus durs, plus proches, plus attentifs.

Le gros coup de vent frais n’a pas tardé. A peine trois minutes de jeu et Le Douaron avait trouvé la tête de Mounié dans une défense en retard sur toute l’action (4e). Sur corner, Lens était encore puni de son manque de tranchant, Chardonnet, un peu chanceux, propulsant le corner dans le but de Leca masqué et ébloui (13e). Dominateur dans la possession (67 % en première période), Lens se fit contrer magistralement, Faivre se jouant trop facilement de Medina pour enrouler un ballon magnifique (33e).

Lens eut beau avoir la balle dans les pieds en cette première période, il ne sut pas en faire grand chose. Hormis un joli mouvement, qui aboutit à une tentative de Frankowski sauvée par Hérelle sur la Ligne (10e) et un centre de Gradit coupé par Ganago qui s’arrêta sur le poteau (34e).

Le retour des vestiaires aurait pu être plus heureux, mais le décalage de Ganago pour Fofana se termina sur le montant (48e). Brest manqua le quatrième, Honorat enrhumant tout le monde mais ne cadrant pas (52e), puis Leca gagna son duel avec Honorat qui se présenta seul face à lui (68e). Avec la balle mais sans les occasions , Lens concéda finalement le quatrième but, Le Douaron se jouant de Danso pour trouver la lucarne de Leca (70e).

L’après-midi se transforma en cauchemar après l’expulsion de Kalimuendo aprèsune faute grossière inutile (74e).

BREST – LENS : 4-0 (3-0)

Buts : Mounié (3e), Chardonnet (13e), Faivre (33e), Le Douaron (70e)

Lire l'intégralité de l'article sur

New Report

Close