« Le penalty contre Reims a été un grand tournant », assure Arnaud Kalimuendo

– Arnaud, vous avez joué deux matchs avec les Espoirs (avec un doublé contre l’Arménie) pendant la trêve, est-ce compliqué d’enchaîner sélection et championnat ?

« Non, c’est que je voulais, enchaîner les matchs. Je suis un jeune joueur, j’ai de l’énergie à revendre. Ce n’est que du plaisir. Je suis footballeur, je ne vais pas me plaindre de faire ce que j’aime ! Je ne peux pas me permettre de ne pas prendre de plaisir en enchaînant les matchs. Si la fatigue commence à arriver, on gérera mais j’apprécie la situation, ça me permet de m’améliorer. On a eu de bons résultats (victoires 7-0 contre l’Arménie, 0-1 en Macédoine du Nord), c’était important de bien terminer cette année avec le groupe. On peut se concentrer sur les objectifs avec le club maintenant. »

– Avec Lens comme en sélection, vous donnez une impression de plénitude. Revenir au RCL était vraiment le bon choix ?

« Bien sûr. Je me sens bien. Enchaîner les minutes m’a beaucoup aidé cette année. C’était peut-être un peu compliqué au début, mais je sens que je progresse, que je suis plus efficace. Ça conforte mon choix mais je n’en doutais pas une seconde Je savais qu’en venant ici, en retrouvant mes coéquipiers, tout irait dans le bon sens. On a une très bonne équipe, je n’en ai jamais douté. Mais je me dois de continuer. Le championnat est encore vraiment long. La saison dernière, on était bien aussi, et on a craqué à la fin. On est conscient de nos capacités, c’est important, mais en restant toujours humble. »

– C’était le choix du cœur, ce qui est assez rare dans le monde du foot, c’est votre nature ?

« Ah oui. C’est comme ça. C’est un feeling que j’avais au début du mercato, je me disais que ce n’était pas totalement fini mais j’attendais de voir. Après, il n’y avait pas d’autre issue, je savais que j’allais revenir ici. »

– Le penalty que Florian Sotoca vous laisse contre Reims, votre premier but de la saison à la 9e journée (2-0), a-t-il été un déclic ?

« C’est un tournant quand même, un grand tournant. Avant ce but, j’étais assez performant, assez bien, j’essayais de provoquer mais j’étais moins libéré, c’est vrai car mon rôle avant tout, c’est de marquer. Ce très beau geste de Flo m’a permis de relâcher un peu la pression de marquer mon premier but cette saison. Après, ça s’est enchaîné. C’est arrivé au bon moment. »

« Ce que je suis, c’est en partie grâce à Franck Haise qui a énormément cru en moi »

– Comment Franck Haise agit-il sur votre progression ?

« C’est quelqu’un qui me conseille beaucoup. Il est vraiment très affectueux avec moi, il me conseille en me laissant une part de liberté quand je joue, ça m’aide à jouer mon jeu. Il sait comment m’utiliser. Il a un grand rôle dans mon évolution. J’essaie de lui rendre la pareille quand je joue. Ce que je suis aujourd’hui, c’est grâce en partie à lui qui a énormément cru en moi depuis le début. »

– Sur quoi devez-vous progresser physiquement, techniquement ?

« Je dois travailler encore mon physique, j’ai 19 ans, mon corps n’est pas encore totalement construit. J’essaye d’être plus professionnel, de développer mon corps. Je dois travailler mon physique, l’endurance, prendre encore en masse. Je dois aussi encore m’améliorer énormément devant le but, dans le jeu avec et sans ballon. Rien n’est acquis, je suis un jeune joueur, je fais énormément d’erreurs mais j’essaie de les gommer en visant la perfection. Répéter les minutes, les matchs aide beaucoup, je suis sur une bonne lancée, je dois continuer. »

Lire l'intégralité de l'article sur

1 commentaire

  1. Illustration du profil de dydy62

    Jeune joueur talentueux un bel avenir en perspective. C’est dommage de ne pas pouvoir le garder à la fin de saison

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close