Derby Lens – Lille : 18 mois d’interdiction de stade pour avoir lancé un siège

Loin des verdicts à l’emporte-pièce des plateaux télés, la justice continue de faire son œuvre à la suite des débordements du derby Lens-Lille du 18 septembre dernier. Cinquante et un supporters lensois ont ainsi déjà été jugés dans le cadre d’une comparution de reconnaissance préalable de culpabilité, et « négocié » une peine de prison avec sursis assortie d’un an d’interdiction de stade. On leur reprochait uniquement d’avoir envahi la pelouse à la mi-temps.

K. P., lui, était convoqué au tribunal correctionnel de Béthune. Il a également pénétré sur la pelouse mais a, en outre, lancé un siège dans le parcage lillois. Un geste violent, qui n’a, heureusement, blessé personne.

Fidèle de la Marek

Supporter de longue date du RC Lens, abonné de la tribune Marek depuis dix ans, cet ouvrier de 29 ans n’avait presque jamais fait parler de lui jusqu’alors. Ce jour de derby, il a agi « instinctivement », « par réflexe ». Quand il a vu des excités du parcage lillois – on a appris depuis que l’ultra droite s’y était infiltrée – s’en prendre aux familles installées dans la tribune Trannin, il n’a pas réfléchi et suivi le mouvement. Un siège est arrivé à ses pieds, il l’a renvoyé directement. Sans réfléchir, encore une fois. Selon ses déclarations, il n’avait pourtant pas le cerveau embrumé par l’alcool.

Peu bavard à la barre, K. P., domicilié à Roost-Warendin, attendait surtout de savoir à quelle sauce il allait être mangé. Trois mois de prison avec sursis lui sont tombés dessus, ainsi qu’une interdiction de stade de 18 mois. À la mi-temps de chaque match du RC Lens (à domicile, à l’extérieur, en coupe de France, en coupe d’Europe et même en amical), il devra pointer au commissariat de Douai. Il va aussi devoir payer 300 euros d’amende et 127 euros de frais de procédure. Ainsi que 401 euros à la Ligue de football professionnel
 : 400 pour ses frais de justice et un euro symbolique pour le préjudice d’image. Le RC Lens, s’il a déposé plainte et contribué à l’enquête, ne s’est pas constitué partie civile.

Lire l'intégralité de l'article sur

4 commentaires

  1. Illustration du profil de NicoLens

    Et les Lillois qui ont arraché les sièges et les ont balancés sur des enfants n’ont rien eux?

  2. Illustration du profil de dam22

    C’est lourd, ils sont pas pris en considération que c’était un lillois visé??

  3. Illustration du profil de lucky 56390

    Les deux clans de supporter sont en tord ,mais le problème c’est que tout le monde ramasse, alors que c’est toujours les même.

  4. Illustration du profil de Fab76

    Je n’étais pas au match ce jour-là, mais je pense que si les soit-disant supporters lillois étaient restés calme, il n’y aurait pas eu ce genre de problème. En espérant que cela ne se reproduise plus, que ce soit avec les lillois ou d’autres supporters.

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close