Lens-Bastia : Les réactions lensoises

Vedran Runje, Razak Boukari, Sébastien Roudet et l’entraineur du RC Lens, Jean-Guy Wallemme se sont exprimés en conférence d’après-match, sur la 3e victoire de rang du Racing, qui compte désormais 64 points après 33 journées. Une victoire certes tirée par les cheveux, mais qui fait du bien aux Sang Et Or :

Jean-Guy Wallemme

« On est toujours inquiet face à un bloc bastiais compact. Durant le premier quart d’heure, on a manqué de rythme, donc on n’a pas mis la pression sur l’adversaire. Il fallait absolument élargir notre jeu. On a trouvé des solutions à la mi-temps. C’est bien que l’on ait marqué sur une phase de coup de pieds arrêtés. Il reste cinq matches. On doit finir le boulot, et prendre les points le plus vite possible. Aujourd’hui c’était un peu délicat, car on a eu du mal à faire le jeu. Mais jouer devant 38 000 personnes, ça sublime toujours l’adversaire. »

Sébastien Roudet  

« L’essentiel c’était de prendre les trois points. C’est chose faite. Cela fût plus compliqué que face à Montpellier car Bastia est resté groupé. Mais nous avons assuré en contre. On a été solidaire et on a été aidé par la fraîcheur de nos remplaçants. On essaye de prendre les trois points à chaque fois. Ca commence à sentir bon. Encore deux victoires, et la Ligue 1 sera là. Ce sera mission accomplie. Et là on ne s’arrêtera pas en si on chemin. Car nous sommes des compétiteurs, on tentera de gagner le titre de champion. Jouer devant 38 000 spectateurs, ça donne la chair de poule mais on fera la fête à la réception de Boulogne. On n’a jamais lâché, surtout avec un douzième homme extraordinaire. C’est important pour nous. Cela nous aide beaucoup. »

Razak Boukari

« On s’attendait à un match difficile. On savait que Bastia n’allait pas évoluer comme Strasbourg et Montpellier. Nos adversaires de ce soir ont joué regroupé. On a été patient. On a su trouver la faille sur coup de pieds arrêtés grâce à un but de Toifilou Maoulida, entré en cours de jeu. Cela fait plaisir de savoir que l’on peut compter sur tout le monde. Maintenant nous ne sommes pas encore en Ligue 1. Il nous manque la certitude de monter. C’est une grande satisfaction ce soir de faire une troisième victoire d’affilé. Une fois l’objectif atteint, nous nous attacherons à décrocher la première place du championnat. C’était une saison difficile qui n’a pas toujours été facile. Mais nous avons su répondre présent. C’est vrai que je me suis un peu énervé à un moment du jeu car nous prenions des coups, et que l’arbitre ne sifflait pas, mais ce n’est rien. »

Vedran Runje

« C’est un match pas mal puisque nous avons gagné. Il faut retenir ce résultat important. En première mi-temps, nous n’avons pas agi comme celles des deux derniers matches. Mais on a su se reprendre un petit peu après. Ce n’était pas un match exceptionnel mais c’était suffisant. Même si nous ne devons pas nous contenter de ça. Il faut améliorer notre jeu. Nous avons gagné « deux grands matches », face à Strasbourg et Montpellier. Cela aurait été dommage de ne pas gagner ce soir. Toifilou Maloulida a fait la différence. Dejan Milovanovic nous a fait profiter de la qualité de son centre… Cela n’a pas été évident jusqu’au bout même si les Bastiais n’ont pas été dangereux, car ils sont restés en défense. Mentalement on est revenu à un niveau supérieur. On a montré des difficultés à jouer face à une équipe à onze derrière. Même quand nous avons marqué, Bastia n’est pas monté. Maintenant il faut confirmer face à Sedan. »

1 commentaire

  1. Illustration du profil de
    Kev59

    Des lensois confiants après leurs victoire, très beau match les gars, continuez comme ça.

Les commentaires sont fermés.