Kombouaré « On s’est rassuré »

Conscient d’avoir réalisé un grand pas en avant pour la montée, l’entraîneur artésien Antoine Kombouaré estime qu’il faut poursuivre les efforts fournis par son équipe et ne pas se relâcher pour la prochaine échéance à venir.

« On s’est rassurés. On a fait le boulot. On a surtout été grands ! Pour la première fois, j’ai vu mon équipe assumer son statut et le rôle qu’elle doit jouer dans cette Ligue 2. Marquer six buts contre une équipe d’Istres qui joue son maintien, il fallait le faire. On était attendus, et moi j’attendais beaucoup de ce match. Je tiens à féliciter les joueurs pour leur prestation. C’est vrai qu’aujourd’hui, on a des résultats qui nous sont favorables avec la défaite de Nancy et le nul de Niort. On a cinq points d’avance sur nos poursuivants. C’est rassurant mais, maintenant, il faut finir le travail. Il faut être capable, vendredi, contre Brest, d’aller arracher notre montée et de faire une belle fête à domicile ! »

1 commentaire

  1. Illustration du profil de
    pamart gerard

    Hormis tous les spectateurs Lensois inquiets pour leur équipe, nôtre Président et nôtre coach n’avaient aucun doute sur l’issue de cette rencontre et nous l’annoncent tout bonnement en toute décontraction !! Quand même ils auraient pu nous prévenir cela nous aurait évité le stress? Pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour valider la montée en retardant sans cesse l’échéance ! Car j’espère que nos joueurs vont nous gratifier d’une victoire souvent attendue à Bollaert et que le tonnerre va gronder Vendredi sur le coup de 22 H 15 et qu’il ne faudra pas se rendre à Bastia avec l’épée de Damoclès au-dessus de la tête en cas de victoire Brestoise (chose que je n’imagine pas) et qui prolongerait le suspens jusqu’au bout. Nancy l’emportera surement chez lui face à Angers démobilisé et plus concerné par la montée mais il devra se rendre à Auxerre relégable et qui abattra ses dernières cartouches pour rester en L2. Mais étant toujours resté optimiste ce n’est pas aujourd’hui que je vais craquer et disons avec fermeté que nous y sommes: en L1. C’est peut-être prématuré mais je remercie et félicite Antoine KOMBOURE (et son staff) d’avoir réussi dans son entreprise de nous faire renaître de nos cendres ! N’oublions pas MAMMADOV non plus car sans lui il ne fallait même pas y songer. Dès Vendredi on pourra s’attaquer au recrutement, nom de Dieu ??

Les commentaires sont fermés.