Brouard « A Lens, je choisirais Le Moigne »

Suite de l’entretien exclusif avec Régis Brouard, coach clermontois. A la veille du match, il nous parle de son équipe, des jeunes Deligny et Hamdi, de Jérôme Le Moigne, et de formation.

Le Clermont Foot est 8e, à 4 points du podium, après 10 journées. Quel était l’objectif de début de saison ?

« A Clermont, l’objectif principal est de se maintenir. La première mission était donc de faire mieux que l’année dernière au niveau du classement et du jeu, surtout à domicile où nous prestations étaient catastrophiques.« 

Suite à ce bon départ, imaginez-vous aller voir plus haut ?

« Il y a un capital confiance, nous étions la meilleure défense avant le match à Nancy. On reçoit Lens, quand on voit les résultats du week-end, une victoire nous permettrait de prendre une position intéressante. Mais il est actuellement trop tôt pour parler d’évolution d’objectifs. À la trêve, je pense que les favoris mettront les moyens nécessaires pour se renforcer et Clermont, comme d’autres équipes, ne pourra pas le faire. »

 Concernant le groupe pour lundi, vous récupérez 3 joueurs à vocation défensive suspendus à Nancy. Qu’en est-il des blessés ?

« Pierrick Capelle est toujours absent pour une longue durée. S’ajoute le forfait du jeune Hugo Videmont. Pour le reste, l’effectif est au complet. Concernant Mana Dembelé, je prendrai une décision après l’ultime séance dimanche. »

Vous venez de recruter Dylan Deligny, formé à Lens. A quand ses premières minutes sous le maillot clermontois ?

« Il sort d’une spirale d’échecs, de mauvais choix. Nous lui donnons l’opportunité de se relancer. Il n’est pas encore prêt. Mais il est dans un très bon état d’esprit, je suis satisfait de son comportement. Sachant que je n’aurai probablement pas de recrue au mercato hivernal, je sais que je serai amené à me servir de lui. »

Concernant l’autre ancien lensois, Bilal Hamdi (titulaire à deux reprises récemment), qu’en est-il de son adaptation ?

« Il a eu une préparation et un début de saison très moyens, du mal à se mettre dedans. On a eu un petit accrochage tous les deux, je l’ai exclu de la séance d’entraînement une veille de match et depuis cet incident ça va. Ce sont des garçons qui sortent de grands clubs comme Lens mais qui n’ont pas su exploiter leurs qualités, il faut qu’ils apprennent que joueur professionnel c’est un métier, un investissement au quotidien. J’essaye de leur inculquer cette forme d’exigence, tout le temps. »

Votre rôle d’éducateur tient donc encore une place importante…

« J’essaye de faire comprendre à mes garçons que s’ils ne se donnent pas les moyens maintenant, ils vont le regretter une partie de leur vie. A leur âge, ils sont dans un cocon mais parfois je me dis « Quel gâchis ! » Je leur répète tous les jours qu’aujourd’hui un joueur moyen peut jouer en première division. Et pourquoi pas eux ? Quand on voit les nombreuses réserves de clubs pro évoluer en CFA2 et entendre que ce n’est pas bien grave, je suis outré ! »

C’est à cause des jeunes ?

« C’est le mal de la formation française, on ne leur apprend pas l’obligation du résultat, l’exigence de la performance. Du coup, ils n’ont pas l’habitude de se comporter en compétiteurs. Et l’écart entre ce qu’on leur a expliqué pendant des années et le monde professionnel est là. »

Pour revenir à Lens, si vous pouviez choisir un joueur de l’effectif actuel, lequel prendriez-vous ?

« Jérome Le Moigne. Je l’avais contacté il y a deux ans. Je trouve que c’est un élément important dans l’équilibre d’une équipe. Il représente quelque chose dans son comportement et son attitude. Le fait qu’Antoine Kombouaré lui ait laissé le brassard de capitaine est aussi un signe fort. »

Le Clermont Foot n’est pas concerné par la taxe à 75%. Toutefois, quel est votre point de vue sur la grève prévue fin novembre ?

« C’est le problème des présidents aujourd’hui… Mais 75%, c’est exagéré, je pense qu’il y a d’autres solutions. Comme pour la grève. »

Propos recueillis par Philippe Dard

1 commentaire

  1. Illustration du profil de
    DEBETHUNE

    Je partage a 100% son avis sur JEROME LE MOIGNE
    J’espère pour DELIGNY, qu’il a compris ses erreurs, il a du talent, beaucoup de talent, et le montrera un jour si la tete suit.

Les commentaires sont fermés.