RC Lens – Sochaux : la réaction de Philippe Montanier (4-0)

« Il fallait qu’on soit à la hauteur de l’ADN du club, dans la générosité, la ténacité, personne n’a lâché même à 3-0. C’est aussi ça rendre hommage au Druide, au guide du RC Lens (Daniel Leclercq). On a bien précisé qui c’était aux joueurs, quel joueur il était et quel rôle il a eu en tant qu’entraîneur. Il n’a pas amené qu’un titre, mais un ADN. Lens à l’époque était le Liverpool d’aujourd’hui. Une équipe généreuse, offensive. On a cet héritage là à respecter, on fait de notre mieux. Les supporters se retrouvent dans ce type de jeu. On marque un beau but, puis il y a eu l’expulsion et le penalty, mais on a poussé Sochaux à la faute. C’était une équipe costaud et dure à manier. Gérer en supériorité numérique, ça prouve que le groupe progresse car on avait déjà eu ce cas de figure et on avait eu du mal précédemment.

C’est une bonne performance car cette équipe-là n’avait pas pris de but dans le jeu. C’est une équipe compliquée à jouer, c’est un bon indicateur sur la progression du groupe. Il n’y a pas eu de relâchement à 3-0 ou 4-0. On ne regarde pas trop le classement avant les matchs, on est concentré sur notre jeu. On reste 1er, il y a un petit écart mais ça va vite dans le foot. On arrive à lier une certaine solidité à de l’efficacité offensive. On progresse dans tous les domaines, ça nous aide à maintenir une modeste invincibilité. Ce n’est pas une série anodine, on va essayer de la poursuivre.  »

Source : maligue2.fr

1 commentaire

  1. Illustration du profil de
    maryse

    aime la lucidité!

Les commentaires sont fermés.