Quel futur effectif? Les gardiens

Après avoir assuré son maintien en Ligue 2 et clôturé sa saison sur un partage des points prometteur à Reims, le Racing Club de Lens entend bien se projeter rapidement sur le prochain exercice. Tandis que de nombreux dossiers (arrivée éventuelle d’investisseurs, rénovation du Stade Bollaert) sont au centre des discussions dans les bureaux de La Gaillette, le principal chantier réside sur la compétitivité sportive comme aime souvent à le rappeler si justement le président Gervais Martel. Au cœur de cette inconnue sportive, étape indispensable à une prochaine rédemption du club Sang et Or, le prochain effectif et les joueurs qui le composeront sont logiquement au centre des débats. Tributaire d’une masse salariale allégée et d’un budget serré, les dirigeants artésiens devront assurément gérer au mieux cette intersaison afin de remettre le Racing sur de bons rails. rclensois tente de dessiner, ligne par ligne, les prémices du visage que pourrait avoir le prochain effectif lensois. Aujourd’hui, rclensois se penche sur les gardiens…

Les gardiens, le flou total

Poste-clé d’une équipe qui se veut performante, le gardien de but est la pierre angulaire d’une défense pour une équipe compétitive. Lorsqu’on se souvient de l’importance qu’avait eue Vedran Runje lors de la remontée du club en 2008/2009, on ne peut que constater les carences lensoises à ce poste depuis plusieurs saisons. A l’heure actuelle, personne n’est en mesure de connaître le nom du portier qui gardera les cages lensoises la saison prochaine.

Titulaire et capitaine lensois en début de saison, Hamdi Kasraoui avait entamé le championnat par une prestation très moyenne face à Reims. Peu rassurant au cours des cinq premières journées, l’ex-international Tunisien avait même perdu son statut au profit de Michael Fabre, plus serein aux yeux de Jean-Louis Garcia. Devant ensuite se contenter des matchs de Coupe, Kasraoui a finalement récupéré la confiance du coach à l’aube d’une fin de saison nécessitant expérience et résistance à la pression. Auteur de prestations sérieuses et décisives (notamment face au Havre et contre Istres) dans un contexte délicat, l’ancien joueur de l’Espérance de Tunis a réussi à faire oublier son début de saison hasardeux au prix de parades et interventions dignes de son statut d’antan. Charismatique, apprécié pour son franc-parler et sa fidélité, Kasraoui n’a cependant pas encore apporté toutes les garanties nécessaires pour que la confiance lui soit de nouveau accordée.

Prêté par Clermont, Michaël Fabre ne sera pas conservé à l’issue de cet exercice. Recruté pour être la doublure d’Hamdi Kasraoui, le gardien Algérien n’a jamais pesé sur les rencontres du Racing. Son professionnalisme et son état d’esprit irréprochable ne feront pas oublier ses quelques « bourdes » l’ayant privé du statut de titulaire indiscutable qui lui tendait pourtant les bras après la mise à l’écart de Kasraoui.

Prêté à Bayonne (National) durant six mois, Samuel Atrous (22 ans) avait été victime d’une blessure l’empêchant d’accumuler le temps de jeu qu’il était venu acquérir dans le Sud-Ouest. De retour à La Gaillette dès le mois de janvier, l’ancien international espoir n’a disputé aucune rencontre de l’équipe réserve, la faute à un problème administratif. Malgré son manque de compétition, Atrous a récemment été convié à la préparation des Bleus à Clairefontaine, preuve qu’il n’a pas pour autant disparu de la circulation. Souvent annoncé comme le futur gardien du Racing, il existe donc une possibilité de voir le jeune portier intronisé numéro 1 dans les cages lensoises si Jean-Louis Garcia le considère à la hauteur. Dans cette optique, un gardien d’expérience (Marichez ? Bédénik ?) pourrait alors être engagé afin d’être la doublure du natif de Roncq. On imagine en effet mal Kasraoui se contenter une nouvelle fois d’un rôle secondaire pour sa 4e saison en Artois.

Dernière option : l’arrivée d’un nouveau gardien peu onéreux et dont les capacités ont d’ores et déjà été reconnues dans le monde professionnel. Les noms de Joris Delle (libre après son expérience à Metz), Ludovic Butelle (sur le départ d’Arles-Avignon), Alexis Thébaux (relégué en L2 avec Caen), Jérémie Janot (qui ne cache plus son attirance pour le club Sang et Or) ou encore Sébastien Chabbert (qui pourrait ne pas être conservé à Monaco) pourraient alors être de nouveau évoqués sans qu’aucun d’entre eux ne soit actuellement en pourparlers avec les dirigeants lensois.

Charles Pasart

8 commentaires

  1. Illustration du profil de
    anthony62145

    Je pense que Thébaux signera dans un club de L1, surement un promu.

  2. Illustration du profil de
    riobravo

    Jeannot pour l’expérience et son attachement à notre région.
    Thébaux pour l’avenir. Futur grand à mon avis.

  3. Illustration du profil de
    anthony62145

    Ce sera Jérémie Janot notre gardien n°1 la saison prochaine.

  4. Illustration du profil de
    lelensois4

    thebaux serait une recrue exceptionnelle, kombouré dou tient tu ton info?

  5. Illustration du profil de
    RCL

    Aucun rapport avec le gardien, A.Kombouaré serait attendu par Gervais. Pk pas douchez?!

  6. Illustration du profil de
    yatshuk

    Joris Delle ou Alexis thebaux avec grand plaisir !!!!

  7. Illustration du profil de
    NANARd

    Il y a bultelle de Arles Avignon qui veu quitte le club mais fait donner la chance à Samuel atrous

Les commentaires sont fermés.