Maoulida « Je marche à l’affectif »

Auteur du but libérateur contre Bastia, Toifilou Maoulida qui avait alors débutait sur le banc trois fois de suite a retrouvé le chemin des filets. En fêtant son but, il avait alors fait un geste comme pour dire de "la fermer". L’attaquant de Lens s’explique dans l’Equipe :

« Cela ne s’adressait ni aux supporters, ni à personne du club, explique le joueur originaire de Mayotte. Je n’avais plus marqué depuis le 9 mars, à Angers (2-2). J’ai entendu, à l’extérieur, certaines choses qui m’ont déplu et touché. Or, jemarche beaucoup à l’affectif et j’ai exprimé mon soulagement comme ça. Je ne suis qu’un être humain. »

Le buteur de Mayotte en a aussi profité pour faire le point sur son avenir au RC Lens. Il avoue notamment qu’il aurait pu partir l’été dernier, au moment de la relégation, mais a préféré rester au Racing :

« J’en avais plusieurs l’été dernier, mais j’ai prouvé mon attachement à Lens en acceptant de baisser mon salaire de plus de 20 %(le minimum réglementaire en cas de descente). »

1 commentaire

  1. Illustration du profil de natif lensois

    ça se voit que c’est un joueur qui marche a l’affectif et je le trouve particulierement impliqué dans dans le club , il fait pas semblant . continu toif

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close