Toujours un problème à droite

Les notes du match côté Sang et Or, défaits 4-3 par Créteil en coupe de la ligue

Riou (4) : Sa responsabilité n’est pas engagée sur les trois premiers buts. Il réalise une sortie courageuse dans les pieds d’Essombé (8e), et claque une belle frappe de Belvito dans la foulée. Mais le quatrième but est pour lui. Mauvaise relance, tout de suite punie.

Landre (3) : Un non-match du latéral droit. A la peine contre l’expérience de Lesage et la vitesse de Ribeiro, les plus grosses occasions cristoliennes sont venues de son côté. Offensivement, il n’a rien apporté. Remplacé par Fradj pour la fin de match (82e).

Saint-Ruf (4) : Combatif, mais un peu léger pour tenir l’axe de la défense. Il est souvent bien placé pour dévier les tirs adverses dans la surface, comme ce sauvetage devant sa ligne (8e). Mais à l’impact, il a souffert face à la puissance d’Essombé.

Kantari (4) : Moins agressif, un peu plus lâche dans le marquage, hésitant dans l’alignement qui amène le troisième but de Créteil. Le Marocain n’était pas dans un grand jour, comme l’ensemble de la défense sang et or.

Baal (4) : Un beau centre au deuxième poteau dévié in-extremis par le grand portier N’Doye en première mi-temps. A part cela, pas grand chose à retenir. Son couloir était plutôt bien fermé, mais trop d’approximations lors des sorties de balle, dans les premières passes, ce qui pénalise le jeu rapide vers l’avant.

Ducasse (5) : Le milieu de terrain récupérateur obtient la moyenne pour son superbe but de demi-volée de l’extérieur du droit à l’entrée de la surface (80e). De retour de CFA, il a subi l’impact physique des deux géants N’Doye et Seck dans l’entrejeu, et a trop peu éclairé le jeu du Racing vers l’avant.

Gbamin (4) : Une faute de main dans la surface qui engendre l’égalisation sur penalty de Créteil (36e). Il a beaucoup couru, on l’a senti plus à l’aise que sur le côté droit de la défense, c’est certain. Mais Gbamin apparaît encore tendre et brouillon pour s’imposer dans l’entre jeu dès cette année.

Lalaïna (4) : Introuvable quasiment tout le match, il a quand même cassé par deux fois les reins de Loureiro dans les dix dernières minutes. Dont cette percée décisive sur le but de Ducasse (80e). On connaît ses capacités d’accélérations fulgurantes. Il faudrait simplement qu’elles deviennent plus constantes et régulières au fil d’une rencontre.

Bela (4) : Comme son homologue de gauche. Lens a eu du mal à passer par les côtés. Il n’a jamais créé la différence en un contre un. Remplacé par Touzghar (65e), qui n’a pas réussi à amener plus de percussion et de profondeur à l’attaque artésienne.

Salli (5) : C’était l’homme en forme dans ce match. Enfin, en première mi-temps. Il était l’un des seuls à casser les lignes adverses et percuter balle au pied. Il a disparu peu à peu après le repos. Il aurait mérité d’inscrire au moins un but. Mais il a manqué de lucidité sur son face à face peu avant la demi-heure de jeu, vu une frappe passer de peu au-dessus, et loupé d’un rien d’anticiper une tête en retrait pas appuyée. Remplacé par N’Diaye (76e), dont l’unique fait d’arme fut d’avoir inscrit le deuxième penalty (87e).

Coulibaly (5) : Son duo avec Salli était très prometteur avant la pause. Certes le grand attaquant ne possède pas la qualité technique d’un Ljuboja en pivot, mais il aurait pu être passeur décisif en envoyant Salli défier N’Doye. Et il n’a pas fui ses responsabilités de buteur en ouvrant le score sur penalty (13e). On a senti le manque de rythme en deuxième mi-temps, où il était moins à son aise.

Le match (7) : Sept buts. Du suspense quand on y croyait plus. Après une demi-heure sereine et maîtrisée côté sang et or, le flottement. Un immanquable des Cristoliens (34e), suivi du penalty. Une deuxième mi-temps folle, où le Racing aurait pu revenir à 3-3 sans la mauvaise relance de Riou, et la vista de Jean-Michel Lesage, qui a gratifié Bollaert d’une demi-volée de 40 mètres. En parlant de demi-volée, celle de Ducasse pour le 3-2 dans la lucarne valait aussi le détour. Football total.

Dorian Waymel, au stade Bollaert-Delelis

11 commentaires

  1. Illustration du profil de Fab76

    …. à droite, c’est la cata….. faites revenir Demont, Cà ne pourra certainement pas être pire !!!!

    1. Illustration du profil de fildarleloubard

      Le pire c’est que tu as sans doute raison…

    2. Illustration du profil de bigkennyfive

      Sa se trouve on va voir le retour de Démont dans l’équipe première, sa m’étonnerait pas !!

    3. Illustration du profil de Heylalelensois59

      Serieux !!!!! Demont il est aussi nul, ce qu’il faut sais recruté à droite.

    4. Illustration du profil de Alain Codron

      totalement d’accord, sur ce que l’on voit depuis le début de saison, c’est retour de Demont ou recrutement. Il ne pouvait pas faire pire que ceux qui ont joué à ce poste

  2. Illustration du profil de blandiacum

    Peut-être un manque de motivation des lensois, mais certains d’entre-eux peuvent refaire leurs classes avec la Cfa!!!!

  3. Illustration du profil de futeo

    Ce que l’on peut retenir de ce match c’est qu’avec Touzghar/Ljuboja et Coulibaly/Sailli on a deux très bons duo pour évoluer en L2.
    A droite moi je pense que Cavaré peut s’imposer comme un titulaire. Il a été bon contre l’OM, à bien tenu Ntep lors de sa rentrée. Mais j’aimerais quand même voir Fradj à l’oeuvre.
    Landre semble être la seule erreur de casting de Kambouaré, peut être est-il meilleur dans l’axe?

  4. Illustration du profil de Dc 10

    Y’en a beaucoup qui vont rire,mais j’aurais mis Démont Ar droit!!

  5. Illustration du profil de pat.60

    Comment peut on maintenir un navire à flots quand on s’aperçoit qu’il y a une sacrée voie d’eau à tribord lol
    Cette voie d’eau a un nom Landre pour ne pas le nommer !!! Va falloir quand même y remédier ou changer de matelot !!!!!

  6. Illustration du profil de bigkennyfive

    Fradj à droite ?

  7. Illustration du profil de Billstardux

    Bon résumé, merci Dorian.
    Le pénalty de Coulibaly a été très mal tiré, l’essentiel c’est qu’il soit dedans évidemment, mais si il est dedans c’est parce que le gardien adverse à les gants trop mous !!!
    Par contre celui de N’Diaye … impeccable !

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close