Les hommes de la montée – La défense

Si Antoine Kombouaré s’est au total appuyé sur 27 joueurs pour obtenir la montée en Ligue 1 cette saison, certains éléments se sont montrés plus prépondérants dans la conquête de cet objectif. Réguliers ou décisifs, ils sont ceux qui ont le plus influé sur ce retour parmi l’élite du football français. Certes souvent montré du doigt, le secteur défensif de l’équipe a néanmoins vu certains joueurs se mettre en évidence cette saison.

Alphonse Areola

Si le talent du portier prêté par le Paris Saint-Germain ne faisait que peu de doutes, la jeunesse et le manque d’expérience d’Areola suscitaient quelque peu l’interrogation à son sujet. D’autant que le natif de Paris avait vu sa préparation tronquée par la coupe du monde u20 qu’il avait disputé – et remporté – avec l’équipe de France. Très vite, Areola a dissipé les doutes qui l’entouraient, pour sauver à de maintes reprises un Racing à la défense trop souvent friable. Symbole de la saison exceptionnelle réalisée par l’international espoir, sa prestation de haut vol contre Nancy (1-1, 35ème journée), lors de la « finale » pour l’accession en L1, au cours de laquelle il a écoeuré les attaquants lorrains et maintenu l’équipe en vie dans la course à la montée. Logiquement élu meilleur gardien de Ligue 2 lors de la cérémonie des Trophées UNFP, et révélation de la saison par la chaîne Eurosport, Areola termine cette saison avec le bilan honorable de 35 matchs disputés pour 31 buts encaissés, et a désormais l’avenir devant lui. Avec le Racing ?

Alaeddine Yahia

Si la défense a trop souvent montré des signes de faiblesse, elle l’a souvent dû à l’absence d’Alaeddine Yahia. L’international tunisien a vu sa saison perturbée par les blessures, dont la dernière le tiendra éloigné des terrains jusqu’en septembre. Lors des 22 rencontres auxquelles le stoppeur a pu prendre part, il s’est, par son jeu aérien et sa détermination affirmé comme le patron de l’arrière-garde lensoise, au point de faire partie du 11 type de la L2 cette saison malgré un temps de jeu restreint. Les statistiques confirment justement l’importance du Tunisien dans le système défensif lensois : en sa présence, la moyenne de buts encaissés par le Racing était de 0,81 par match (18 en 22 matchs), pour 1,37 en son absence (22 en 16 matchs). Au même titre qu’Areola, Yahia n’était d’ailleurs pas des naufrages au Havre (6-2, 6ème journée) et à Monaco (6-0, quarts de finale de la coupe de France). A défaut de briller techniquement, le numéro 5 pourra à son retour faire apprécier sa hargne et sa rigueur dans les duels sur les pelouses de l’élite.

Ludovic Baal

Déjà très utilisé lors de ses deux premières saisons sous les couleurs Sang et Or au cours desquelles il avait pris part à 33 rencontres, Baal en a cette année disputé 37, toutes de bout en bout ! Une omniprésence sur les feuilles de matchs lensoises qui vaut au Guyanais d’être le joueur le plus utilisé par Kombouaré en 2013/2014. Cette régularité, Baal la doit notamment à son repositionnement : trimbalé de poste en poste par Jean-Louis Garcia, il s’est dès le début de la saison installé sur le côté gauche de la défense, son poste de prédilection auquel il se sera montré solide et appliqué, sans faire de bruit. Si son apport offensif (1 but et 2 passes décisives) est toujours assez limité et qu’il a parfois montré de – logiques – signes de fatigue, Baal n’a toutefois que rarement été dépassé dans son couloir. Sa nomination dans l’équipe type de la saison lors des trophées UNFP est venue récompenser sa belle constance en 2013-2014.

Jérôme Le Moigne

Nommé capitaine dès son arrivée en 2012 par Jean-Louis Garcia, Le Moigne a vu Kombouaré le reconduire dans la tâche en début de saison. Et l’a plutôt bien rendu au technicien Kanak. Positionné au poste le plus défensif du milieu de terrain, l’ex-sedannais n’a certes pas été étincelant dans le jeu. Mais a fait preuve d’un état d’esprit exemplaire, et s’est particulièrement bien acquitté du rôle que l’on attendait davantage de lui. Son engagement, sa combativité et ses nombreuses récupérations de balle ont souvent soulagé une équipe parfois coupée en deux. La simplicité de son jeu et sa présence dans le jeu aérien ont également été de véritables atouts pour l’équipe.

6 commentaires

  1. Illustration du profil de
    blandiacum

    Excepté le 6-1 au Havre et le 3-1 à Tours, je ne compte pas le contexte particulier à Monaco, on a rarement pris l’eau malgré le niveau de notre défense, sans Alphonse c’est certain, que l’on aurait laissé des points mais aussi Yahia indispensable pour prendre en main toute la défense!!!

  2. Illustration du profil de
    pugu

    serait on monté sans AREOLA ?

  3. Illustration du profil de
    Alain Codron

    J’ai trouvé, mis à part AEROLA ET yAHIA? LA D2FENSE ASSEZ MOYENNE
    7

    J »ai trouvé, mis à part Aérola et Yahia,, la défense assez moyenne. Landre est en progrès très net et Kantari est un bon joueur. A droite cela ne s’est pas souvent bien passé. Quant à Baal, je pense qu’il retrouvera l’année prochaine son poste de prédilection de milieu gauche. A mon sens, dans ce secteur clé, seul Aérola et Yahia serait des titulaires en ligue 1 Yahia étant blessé, il va falloir bien recruter dans ce domaine
    La remarque vaut aussi pour les autres secteurs ou nous avons des joueurs « honnêtes « et des jeunes prometteurs. Bien pour la Ligue 2, mais pas suffisant pour se mettre à l’abri en L1. On attend le projet sportif avec impatience. Il va falloir recruter malin, car ce n’est pas impossible que la DCNG continue à nous poser des problèmes

  4. Illustration du profil de
    Tigers1994XX

    Areola, Yahia les 2 meilleurs pour moi dans cette liste. Areola je ne compte même plus le nombre de points qu’il nous a apporté tout au long de la saison. Yahia le meilleur défenseur pour moi et sa c’est vu tout de suite quand il c’est blessé. La défense n’était plus pareil. Baal j’avoue qu’il est bon mais surtout pour sa pointe de vitesse. Le voilà le problème aussi c’est qui monte souvent et derrière tu te fais contrer. C’est souvent arriver sur se côté gauche. Le moine à fait le boulot sans plus.

  5. Illustration du profil de
    emile

    et on est là et on est là est on est là et on est làaaaaa et est on est là et on est là ……
    Vivement oui une très bonne défense avec alaeddine yahia et notre super gardien Aréola. En L1 Aréola, il va nous faire des prouesses et ça va être dur ensuite de le garder.
    Il faut un former un de suite comme lui en remplacement, ça va pas etre simple mais cela peut se faire.
    Allez Lensois Allez !!!

  6. Illustration du profil de
    LYSIAN

    Vivement que l’on recrute deux chiens un derrière et un au milieu + un vrai 9 voilà le recrutement est fait ,il faut résigner les prêts et on est la on est la …….

Les commentaires sont fermés.