Alain Casanova rêvait d’Espagne

Nommé coach du Racing Club de Lens cet été, l’entraineur lensois Alain Casanova aurait pu ne jamais s’engager, comme il l’évoque dans France Football repris par But Lens! :

« La seule chose qui m’aurait intéressé, c’est un club étranger. J’ai refusé énormément de sélections. Mon plaisir et mon moteur, c’est le quotidien. J’avais peur de me perdre si je sortais du travail avec un club. Il y a eu pas mal d’appels, mais certains projets ne me convenaient pas, des championnats ne m’intéressaient pas. Mon envie, c’était l’Espagne, et j’ai même failli m’engager. Je voulais un projet dans un grand club populaire. Lens correspond évidemment à cette attente, même si je ne voulais pas aller en L2 dans un premier temps. Aujourd’hui, je suis un entraîneur de L1 qui exerce en L2 dans l’un des 10 plus grands clubs français »

5 commentaires

  1. #79240 Illustration du profil de Clément 18

    Comme d habitude y a toujours des mécontents et ceux dont toujours les mêmes

    1. #79241 Illustration du profil de rom1 30

      les réalistes ?

  2. #79239 Illustration du profil de rom1 30

    Et , il a pas réalisé son rêve à notre grande détresse.

  3. #79237 Illustration du profil de packo 67

    Aujourd’hui il est contester, mais seule les résultats comptes .

    Son objectif est de conduire le club en ligue 1 , niveaux comptables il est dans les clous il a trouver la bonne carburation, certains choix on été fait lors des derniers matchs .

  4. #79236 Illustration du profil de chtilensois 148

    Bon, actuellement il est quand même loin d’être un dès meilleurs de France, mais peut être à Lens il va exploser la baraque et enfin être reconnu pour ses mérites.

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close