Papin : « On va se sauver »

Après sa défaite à Lille (2-1) dans le derby du Nord, Lens se retrouve dos au mur. Les Sang et Or joueront leur maintien contre Bordeaux samedi prochain à Bollaert. Jean-Pierre Papin y croit encore.

A
près votre défaite à Lille, la situation se complique encore….
Jean-Pierre Papin : Nous sommes dos au mur et désormais nous n’avons plus notre destin entre les mains. Il faudra compter sur les autres pour s’en sortir. Ce soir, nous avons fait une très bonne deuxième mi-temps. On a réussi à se créer beaucoup d’occasions. C’est vraiment dommage de prendre ce deuxième but qui nous fait très mal.

Comment expliquez-vous cette première mi-temps manquée ?
Jean-Pierre Papin : Nous avions mis en place une stratégie au début du match. Notre tactique a évolué au fur et à mesure. Encore une fois, si nous n’avions pas pris ce deuxième but assassin, je pense qu’on aurait pu gagner ce match.

Le dernier match contre Bordeaux, toujours en course pour le titre, s’annonce difficile…
Jean-Pierre Papin : Ce soir-là on jouera notre Ligue des Champions à Bollaert. On sera obligé de battre ces Girondins qui viendront chez nous pour jouer le titre. Nous n’avons plus le choix. Il faut assumer et se remettre en question pendant cette semaine. Nous allons travailler sans relâche pour ne pas avoir de regrets samedi prochain. Il faudra battre Bordeaux et compter sur nos amis sochaliens et valenciennois pour freiner les Parisiens et les Toulousains.

Est-ce que vous y croyez encore ?
Jean-Pierre Papin : Oui, j’y crois encore. Je pense qu’on va battre Bordeaux et qu’on va se sauver au dernier match. C’est le message que je vais faire passer à tous les joueurs cette semaine. Je crois en eux même s’ils ont pris un coup sur la tête dans ce derby. Il nous reste 90 minutes pour sauver la saison, nous allons tout mettre en œuvre pour y parvenir.

Il faudra s’inspirer des performances réalisées contre Lyon ou Saint-Etienne…
Jean-Pierre Papin : J’aimerais déjà ne pas être mené 2 à 0 à la mi-temps comme contre Saint-Etienne. Il faudra jouer comme nous l’avons fait en deuxième mi-temps ce soir avec la même envie. Il faudra se créer des occasions et oser frapper au but. Nous n’avons pas le choix, il faut prendre trois points. Nous allons tout tenter pour ne rien avoir à regretter.

 

Source : sport24.com
rclensois 4