Nadir Belhadj veut partir

Gervais Martel a eu beau prévenir qu’il n’y aurait «pas de braderie à Lens» cet été en cas de descente, certains éléments clefs du RCL devraient profiter du mercato
pour poser leurs valises ailleurs. C’est notamment le cas de Nadir Belhadj qui ne se voit pas jouer en L2 la saison prochaine. «Je pense au club, mais je pense aussi à mon cas personnel, nous a avoué l’international algérien. Si les dirigeants veulent me garder, je resterai parce que j’ai un contrat. Mais je pense que le mieux pour toutes les parties est que j’aille dans une autre équipe. Ça leur permettrait de récupérer un peu d’argent». Seule certitude, le latéral gauche «n’ira pas au clash». «On est des gens intelligents. Et puis, je n’ai jamais créé d’histoires. Ce n’est pas à 26 ans que je vais commencer».

S’il assure ne pas avoir encore de touches sérieuses pour le prochain exercice, Nadir Behadj ne se ferme aucune porte. «Une aventure à l’étranger, ça pourrait être intéressant, mais si un bon club en L1 me contacte, c’est bien aussi…». En France, certaines rumeurs évoquent un intérêt des Girondins de Bordeaux. «J’ai lu ça dans les journaux, mais ils ne m’ont pas contacté directement. Après, c’est sûr que ça pourrait m’intéresser. C’est un club qui monte en puissance, avec un super entraîneur. Ils sont quand même parvenus à titiller Lyon jusqu’au bout. Ce n’est pas rien». Le défenseur espère en savoir plus sur son avenir d’ici trois semaines.