Migné ne mâche pas ses mots

Après les propos de Jean Pierre Papin dans l’Equipe, c’est Sébastien Migné, ancien entraineur adjoint de JPP, qui y va de sa petite touche. Dans une interview donné au site maville.com, l’ancien membre du staff en profite pour régler ses comptes avec son ancien club :

« Depuis le mois de janvier ce n’était ni plus ni moins qu’un changement d’entraîneur déguisé avec l’arrivée de Daniel Leclercq. Pour la communication et le bien du club, Jean-Pierre Papin restait après les matches pour voir les médias. Mais c’était Leclercq qui décidait de tout. Et là, en fin de saison, il place ses hommes et il règle ses comptes avec Jean-Pierre […] L’an dernier, c’était un arrangement à l’amiable avec Strasbourg. À partir du moment où Jean-Pierre ne continuait pas, je ne me voyais pas rester là-bas. À Lens, c’est un peu plus dur mais on retiendra notre résultat à proprement parler. Le temps où j’ai été avec les pros (N.D.L.R., en janvier Migné a été démis de son poste d’adjoint de Papin. Il s’est alors occupé de l’équipe réserve), on a pris 18 points en 14 matches. On s’aperçoit que Daniel Leclercq a pris le même nombre de points en 21 matches. Donc notre bilan n’était pas complètement négatif. Maintenant, il est difficile de lutter en terme d’influence. Leclercq a eu un titre de champion de France avec Lens. Il est vu là-bas comme une icône. Ça a été difficile pour nous ».

rclensois 4

1 commentaire

  1. Illustration du profil de
    jpdel77

    temoignage intéressant me doutais qu il y avait quelque chose de pas catholique car meme DEMONT qui a osé 1 moment donné se révolté contre certains de ses coequipiés a ete remis au pas par le staff nouveau Monsieur LECLERCQ. et je pense que Jesn Pierre PAPIN a eu du mérite d accepter cette situation difficile et sans avenir.on voyait les joueurs se trainer lamentablement et jouer 15 a 20 minutes par match.

Les commentaires sont fermés.