Martel : « Assumer cette descente »

Onze ans après, Lens évoluera de nouveau en Ligue 2 la saison prochaine. S’il n’a pas caché sa déception, le président du Racing, Gervais Martel, estime que cette relégation «était déjà consommée avec des pertes de point invraisemblables accumulées sur les deux derniers mois». «C’est la cruelle réalité du Football de haut niveau», dit-il.

«Gervais, le Racing Club de Lens descend en Ligue 2…
Je n’ai pas grand-chose à dire sauf que cette descente en Ligue 2 était déjà effective avant puisque Paris et Toulouse ont gagné. Même s’il y a eu un semblant de suspense, ça ne change rien par rapport à notre résultat. On peut avoir des regrets mais ils sont tout sauf éternels. C’est ce que j’ai dit aux joueurs dans les vestiaires : que cette descente en Ligue 2 était déjà consommée avec des pertes de point invraisemblables accumulées sur les deux derniers mois. C’est le Football.

Quel est votre sentiment ?
Voir une équipe comme ça, avec ces noms sur le papier, descendre en Deuxième Division… C’est cruel, c’est la cruelle réalité du Football de haut niveau. On n’a pas été capables d’assurer ce maintien à un moment donné, il faut assumer aussi cette descente, ce que l’on va faire au niveau du club. La déception est forte. Il faut que cette déception ne prenne pas le pas sur l’action. Ca ne va pas être facile de repartir en Ligue 2. On va faire face avec des moyens différents et un dynamisme que l’on va, je l’espère, retrouver dès le premier match.

Qu’avez-vous dit aux joueurs ?
Encore une fois, que cette descente était consommée avant, malheureusement. On ne peut pas leur reprocher de ne pas avoir essayé sur ce match. Je leur ai surtout dit de me laisser leur numéro de téléphone car j’aurai beaucoup à parler avec eux la semaine prochaine…»

Recueilli au Stade Félix Bollaert de Lens par Olivier MAILLARD

Source : lequipe.fr
rclensois 4