La DNCG gâchera-t-elle la fête ?

C’est ce jeudi matin que les dirigeants lensois doivent se présenter devant le conseil de la DNCG pour présenter ses comptes. Malgré une saison dans « l’enfer » de la Ligue 2 dont ils en ont ressorti en tête de l’exercice, les Sang et Or pourraient finalement continuer l’aventure en Ligue 2 et ne pas redécouvrir la Ligue 1. La faute à huit millions d’euros. C’est en effet le déficit actuel du club artésien qui, touché de plein fouet par la relégation l’année dernière, n’a pas encore équilibré ses comptes. Alors qu’Aruna Dindane et Nenad Kovacevic sont placés en disposition, Gervais Martel, peu rassuré, tentera de rétablir la situation d’ici la fin du mois afin d’éviter une décision défavorable de la part de la DNCG.

Tous les ans c’est la même chose et les clubs la redoute. La Direction Nationale de Contrôle et de Gestion épluche alors les comptes de tous les clubs engagés afin d’éviter tout bilan déficitaire et de plier les clubs aux exigences des championnats dans lequel ils évoluent. Même si l’issue du conseil est la plupart du temps favorable, la relégation à l’échelon inférieur est une menace réelle qui pourrait être un désastre financier pour un club dont les finances sont déjà au plus mal.

"Ça va être chaud"

Accompagné par Boulogne sur Mer (qui doit présenter un projet d’amélioration de son stade), les dirigeants lensois devaient se rendre ce matin au siège de la LFP afin d’exposer leur bilan de fin de saison. Un bilan qui leur fait largement défaut puisque huit millions d’euros seraient aux abonnés absents. Un déficit qui pourrait coûter cher à Gervais Martel qui se doit de rétablir la situation sous peine de sanction grave. "Ça va être chaud, mais nous avons jusqu’au 30 juin pour équilibrer notre bilan, et les actionnaires ont déjà versé beaucoup d’argent" explique ainsi Gervais Martel dans le journal L’Equipe.

Pas de mercato ou la Ligue 2 ?

Très sévère dans ses décisions, la DNCG pourrait infliger de lourdes sanctions au club de Gervais si ce dernier n’a pas comblé son déficit. En premier plan, la DNCG pourrait interdire, ou tout du moins contrôler, le recrutement du Racing. Ainsi, peu voire pas de recrues, et une masse salariale contrôlée pour cet été. Une situation très compliquée donc quand on connaît l’importance des mouvements estivaux sur les performances de la saison. Obligés de se séparer de ses meilleurs éléments, Lens pourrait alors ne pas pouvoir les remplacer numériquement.
La deuxième décision pourrait être toute aussi handicapante. La DNCG a en effet le pouvoir de reléguer les clubs à l’échelon inférieur. Comme cela a été le cas avec le passé, Marseille ou alors Saint Etienne s’était alors vu refusé le précieux sésame, malgré une fin de saison sur le podium qui devait les voir monter en 1ère division. Autant dire que Lens n’aurait été en Ligue 1 qu’un mois et demi, et qu’une deuxième année consécutive en Ligue 2 n’arrangerait vraiment pas les comptes du club.

Réponse le 30 juin prochain

Aucune panique cependant, la DNCG accordera sans aucun doute un appel à Lens, comme elle le fera pour Boulogne sur Mer. Le déficit des finances lensoises ne portent à l’actuel pas préjudice, mais pourraient bien être un fardeau lourd à porter. En effet, le club a jusqu’au 30 juin prochain pour équilibrer les comptes du club, et donc trouver huit millions d’euros en un peu plus de 20 jours. Une tâche qui passera forcément par la vente de joueurs clés : Aruna Dindane et Nenad Kovacevic seront probablement les prochains joueurs ciblés.

Francois L pour rclensois.fr

2 commentaires

  1. #1775 Illustration du profil de loulou59 93

    Mais il faut vendre nos cadavres :
    KMP 3 A 4 MILLOINS
    VIGNAL 0.5
    KEYTA 1A 2
    LAURENTI 0.5
    DINDANE 5A 6
    DOUMENG 1
    CHELLE 1
    SARTRE 1
    DEMONT 2 MILLIONS
    De l’argent on peut en trouver facilement ,il faut virer les bons boulets et surtout garder les meilleurs KOVA RUNJE

  2. #1768 Illustration du profil de nanienoc 5

    Alors ça c’est vraiment pas top !!! Une redescente, il faudrais pas et bloqué les transferts : vive l’année prochaine !!! Il faut espèrer trouver l’argent avt la fin du mois…

Les commentaires sont fermés.

New Report

Close