Et si le malheur des uns… ?

…fesait le bonheur des autres ?

En effet, après avoir gagné le droit de monter en Ligue 1 sur le terrain de manière flamboyante, Grenoble pourrait devoir rester à l’étage inférieur. Selon L’Equipe, le dossier que l’équipe iséroise va présenter à la DNCG le 29 mai pourrait présenter des difficultés. Pour sa première saison parmi l’élite depuis 1963, le GF 38 veut monter un budget de l’ordre de 25 millions d’euros. Problème : Index Corporation, l’entreprise japonaise propriétaire de 98% des parts du club, va mal (pertes de 100 millions d’euros) et pourrait vendre. A Grenoble, on s’inquiète du temps mis par Index Corporation pour se positionner sur le sujet.

Si le GF 38 ne pouvait monter, Toulouse, Lens et Paris seraient alors sauvés quoi qu’il arrive.

Source : lequipe.fr
rclensois 4