Coulibaly « Le maintien ? Lens va le faire »

Passé par tous les états face à Nice, Adamo Coulibaly est un symbole de ce Racing qui se bat généreusement, avec ses armes. Il croit dur comme fer au maintien.

Adamo, cette victoire sur Nice (2-0), juste avant les fêtes, c’est un beau symbole, non ?

« C’est la victoire du courage. C’était très important pour le club, avec tout ce qui se passe autour. »

Dix-neuf points à la trêve, si on vous avait dit ça cet été, vous auriez signé ?

« Les journalistes nous avaient enterrés mais on a essayé de répondre sur le carré vert et on a démontré des choses intéressantes je crois. Mais au fond, ce que les gens disent, ce n’est pas important. »

Vous avez marqué un but incroyable. Messi ne l’aurait pas renié celui-là…

« C’est un Messi qui était important aujourd’hui (vendredi) car si on n’avait pas marqué ce deuxième but, on serait resté en danger. Il fallait cet exploit individuel… En plus, j’avais manqué mon penalty (à la 56e en tirant au-dessus du but de Pouplin, ndlr), j’avais à cœur de rattraper cette erreur. Le messie est arrivé au bon moment (sourire) ».

Le coach a eu des mots très forts pour son groupe…

« C’est normal, il croit en nous, il nous pousse dans nos retranchements pour avoir des résultats. Et on voit qu’aujourd’hui, ça paie. Il est très rigoureux. J’ai eu d’autres coachs comme ça, c’est important pour un joueur qui veut avancer, progresser. Généralement, on a envie de rendre la confiance qu’on nous donne. On a vu dans son discours l’émotion qui se dégageait. »

Il a même été ému visiblement…

« C’est normal. Il nous demande beaucoup, mais quand on lui rend cette envie, ce bonheur, c’est un être humain, il est ému. C’est une personne vraie, qui aime le foot. Aujourd’hui il est fier de son groupe, très jeune mais bourré de talent. Je pense que c’est un homme heureux. »

Ce groupe semble bien vivre… C’est ça la recette ?

« Il y a un melting-pot avec des anciens, des très jeunes, qui fait que… Nous, les anciens, on essaie de leur inculquer ce qu’est l’exigence du haut niveau. En début de saison, on ne gagnait pas ces matchs-là, mais maintenant oui. On les gagne grâce aux jeunes mais aussi grâce aux anciens qui les poussent. Il y a toujours eu de la qualité dans ce groupe, mais on voit la différence avec le début de saison. Ces jeunes sont des joueurs d’avenir, il faut compter sur eux. »

Le coach a martelé que le maintien sera difficile, quand même. Il vous faut des recrues ?

« Oui, souvent on arrive avec un groupe de 18 un peu juste… mais c’est aussi là qu’on voit la marque de fabrique du club, car dans ces moments-là on ne lâche rien. »

Et vous, personnellement, vous y croyez à ce maintien ?

« Moi, depuis le début, je l’ai dit clairement, je sais qu’on va se maintenir. Donc je n’ai pas changé d’avis. On sait que la deuxième partie de saison sera difficile, avec des matchs à six points face à des adversaires directs… Il faudra aller chercher les choses, mais c’est ça la vie. Et le coach sait bien nous le rappeler. »

4 commentaires

  1. Illustration du profil de
    Malibu

    Il est bien ce joueur. Il me fait penser à titi camara de l’époque. Belle mentalité et exemplaire avec le groupe. Yahià n’étant plus là. Il prend aussi son rôle à coeur d’ancien. Personne je crois au maintien aussi mais on est actuellement incapable de se dessiner un avenir
    ..

  2. Illustration du profil de
    chtilensois

    La majorité des supporters (Les vrais) croient également que le club va se maintenir et nous de notre côté on va tout faire pour ça réussisse.

Les commentaires sont fermés.