Conférence de presse : le résumé

Ce jeudi midi, au stade Félix Bollaert, le Président Gervais Martel a fait une mise au point explicite sur un certain nombre de points et de rumeurs circulant actuellement dans les médias… Quant aux transferts, Gervais Martel reste prudent et ne s’est prononcé que sur le transfert d’Hilton à Marseille qu’il dit être "en bonne voie". Rien quant à l’arrivée d’Eric Chelle…

Intégralité de l’interview de cette conférence

Le budget

« Nous travaillons, depuis le 19 mai, afin de répondre positivement à la DNCG sur le budget de l’année passé et celui de la saison 2008-2009, qui doit correspondre aux exigences de la Ligue 2. Concernant le club, vous avez certainement constaté que la décision de la DNCG avait été mise en délibérée. J’ai déjà eu l’occasion de m’en expliquer mais je vous reprécise aujourd’hui qu’il nous manquait, simplement, un « petit » document comptable. Toutefois, il n’y a aucune inquiétude à avoir sur les garanties financières apportées par le club. Nous avons faxé ce document manquant à la DNCG, le soir même. »

L’interne

« Concrètement, le Racing club de Lens enregistre une perte de 3 millions d’euros sur la saison 2007-2008. Ce qui signifie qu’il n’y aura pas de révolution au club. Simplement un aménagement par rapport aux contraintes de la Ligue 2. Il n’y aura pas trente ou quarante personnes licenciées, comme j’ai pu le lire ici ou là.  Nous allons simplement réduit la voilure là où cela s’impose. Par exemple, Onzeo sera mis en stand by. La saison prochaine, RCL TV diffusera simplement les matchs du Racing en différé. Toujours au sujet de l’administratif, cela va se passer en douceur. Peu de salariés vont quittés le club (cinq à six personnes). Il est hors de question de supprimer toutes les filiales sous prétexte que nous sommes descendus en Ligue 2. Au niveau de la Direction, il y aura une clarification des tâches, mais pas de révolution non plus. Nous vous informerons des décisions prises sur ce sujet en temps et en heure. »

Les abonnements et les partenaires

« En ce qui concerne les abonnements, c’est déjà bien parti (8 à 10 000 abonnés). Pour ce qui concerne les partenaires, c’est également bien engagé. Sur ce point nous sommes très satisfaits, on ne nous a pas laissé sur le bord du chemin.  Le capital de Lens n’a jamais été fermé. Nous allons travailler dans les jours qui viennent pour proposer à des partenaires d’entrer dans le capital du club. Je ne tiens pas nécessairement à rester majoritaire. Ce qui m’importe, c’est avant tout le club et pas ma personne. Si demain, quelqun est capable d’amener la pérennité financière au Racing club de Lens, je ne fermerai rien. Cela ne me pose aucun problème. »

Nouveau maillot et sponsor

« Nous y travaillons avec les partenaires. Aujourd’hui, je peux d’ores et déjà vous annoncer qu’il y aura cinq  sponsors maillot peut être six (trois à quatre nouveaux sponsors). Aussi incroyable que cela puisse paraître, nous enregistrons beaucoup plus de demandes que lorsque nous étions en Ligue 1. Il n’y a aucun sponsor de complaisance. »

Sportfive

« Afin de clarifier les choses, sachez que Sportfive ne rentre pas dans le capital du club mais au Racing club de Lens. Ils vont nous aider sur le registre du développement commercial sur le plan national et sur l’aspect marketing. Cela se fera en collaboration avec l’équipe commerciale existante du RCL. »

Gervais Martel : « Nous travaillons avec une politique sportive pertinente
avec pour objectif clair et affiché de remonter en Ligue 1 le plus vite possible ! »

Le stade

« C’est un projet essentiel qui sera, par la force des choses, décalés mais qui reste d’actualité. »

Le projet sportif

« Je vous confirme également que nous avons procédé à quelques aménagements techniques. Colbert Marlot s’occupera de l’équipe réserve. Jean-Pierre Lauricella encadrera tous les gardiens du club tandis que Christophe Gardié (ex-entraîneur des gardiens de l’équipe réserve) est parti vers Toulouse pour entraîner les professionnels. Cyril Moine (préparateur physique) reste au club. Il est simplement en vacances. »

« Au niveau du recrutement de l’effectif professionnel, il nous faut viser des joueurs rompus à la Ligue 2, et également capables de nous accompagner sur les saisons suivantes. Nous nous sommes interrogés sur pas mal de nos joueurs actuellement encore au club. D’ailleurs, je vous confirme que la discussion est très avancée à propos de Vitorino Hilton à l’Olympique de Marseille. Mais pour le reste, rien n’est encore concrétisé. Cela se fait en bonne intelligence avec le staff et les joueurs. Un certains nombre de nos joueurs ont émis le souhait de rester en Ligue 1, ce que nous respectons. Derrière, nous travaillons avec une politique sportive pertinente avec pour objectif clair et affiché de remonter en Ligue 1 le plus vite possible. Nous savons ce que nous voulons faire sportivement, et cela ne se présente pas si mal que cela. Il ne se passe pas une heure où nous n’avançons pas sur ce projet. Il se peut qu’il y ait encore quelques joueurs de l’année dernière avec nous à la reprise. Mais nous voulons prendre notre temps et surtout ne pas se précipiter avec le risque de commettre des erreurs. »

Grenoble

« Je n’ ai aucun œil attentif sur le sort de Grenoble. Nous sommes des gens responsables et nous assumons notre sort. »

Propos recueillis par Sébastien Guéguen